LR 110 TD5 refuse de démarrer

Tout ce qui touche à l'alimentation en carburant, réservoir, pompe à essence...

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Avatar du membre
ludo59
Habitué
Messages : 823
Enregistré le : 27/07/2005 15:37
Localisation : Metz (enfin pas loin)

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par ludo59 »

africastef a écrit : L'ecu a en memoire le tarage de chaque injecteurs via un code specifique qui est ecrit sur ces derniers et qu'il faut rentrer dans l'ecu a chaque changement d'injecteur. :wink:
Merci pour l'info :D
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1430
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par Normand 1400 »

En principe, ce qui est rentré dans le calculateur, c'est la classe de débit des injecteurs...

Je ne sais pas si un des condensateurs est en état de mort cérébrale. C'est juste le libellé du code défaut qui me parait plausible avec le dysfonctionnement rapporté ; seule l'analyse du signal de commande des injecteurs pourra lever le doute.

Pour la suite, j'ai un doute sur la marche à suivre : on s'éloigne complètement du thème initial si on continue à parler de diagnostic avec la métrologie électronique et l'appui de l'informatique.

C'était le thème de Blaise et il posait une question précise... Et pour l'instant, il reste silencieux.

Je ne sais pas ce qu'en pensent les modos, mais peut-être serait-il préférable d'ouvrir un thème dédié?

Auquel cas, oui, on pourrait échanger sur la manière de faire, les outils et l'interprétation, surtout si ta démarche a pour objectif de mieux comprendre le fonctionnement du Td5.

En allant encore plus loin, on pourrait imaginer constituer une base de données illustrant ce qu'on trouve comme signaux et valeurs sur un 4x4 en parfait état de fonctionnement... :wink:
Avatar du membre
ludo59
Habitué
Messages : 823
Enregistré le : 27/07/2005 15:37
Localisation : Metz (enfin pas loin)

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par ludo59 »

Normand 1400 a écrit : Pour la suite, j'ai un doute sur la marche à suivre : on s'éloigne complètement du thème initial si on continue à parler de diagnostic avec la métrologie électronique et l'appui de l'informatique.

C'était le thème de Blaise et il posait une question précise... Et pour l'instant, il reste silencieux.
J'avoue que je suis aussi surpris que toi de le voir si silencieux .... mais peut être qu'il n'était simplement pas dispo ce week end.
Normand 1400 a écrit : Je ne sais pas ce qu'en pensent les modos, mais peut-être serait-il préférable d'ouvrir un thème dédié?

Auquel cas, oui, on pourrait échanger sur la manière de faire, les outils et l'interprétation, surtout si ta démarche a pour objectif de mieux comprendre le fonctionnement du Td5.

En allant encore plus loin, on pourrait imaginer constituer une base de données illustrant ce qu'on trouve comme signaux et valeurs sur un 4x4 en parfait état de fonctionnement... :wink:
Nouveau thème ou pas ... je suis vraiment partant !
Comme déjà évoqué, mes neurones ont été titillés et en réclament maintenant davantage !
Et pis mes Td5 ne rajeunissent pas, y'a un jour où ce sera un des miens qu'il faudra autopsier
On y va ? :sm15:
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1430
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par Normand 1400 »

ludo59 a écrit :Déjà là, j'ai un peu de mal à comprendre comment l'étage haute pression peut asservir le moteur à un débit de 180l/h alors que l'étage basse pression ne lui en sert que 30l/h ... :shock:
Je reviens un instant sur ce point après avoir étudié la doc, ce qui m'amène à corriger une ânerie dans mon inter du 12 au soir... :mrgreen:

Je pensais que la pompe comportait deux étages, mais alimentant un seul circuit : un même arbre entraînant deux roues de pompe, l'une amenant à un premier niveau de pression le combustible afin que l'autre puisse travailler dans des conditions optimales.

Bah non.

En fait, pour faciliter la compréhension du montage, on pourrait dire que si le moteur ne consommait rien, chaque étage alimenterait un circuit séparé ayant ses débits et pressions propres.

L'objectif du débit élevé du circuit haute pression est de maintenir le carburant à une température à peu près constante afin que les débits des injecteurs soient rigoureusement constants, la viscosité du gas oil pesant significativement sur leur fonctionnement hydraulique. Il faut donc que la température du gas oil s'élève le plus vite possible, d'où une circulation très rapide qui favorise les multiples recirculations dans la culasse et accélère les échanges thermiques.

La régulation de la température est assurée par un refroidisseur, qui procède par évacuation de la chaleur excédentaire du circuit haute pression via un thermostat régulant les échanges avec le circuit de refroidissement du moteur.

En conditions réelles, le carburant consommé est apporté par le circuit basse pression et injecté au niveau de la cartouche filtrante, qui constitue le point commun des deux circuits. En d'autres termes, on a deux mailles, avec deux débits et deux pressions, qui ont en commun un nœud dont le rôle est de compenser exactement la quantité de carburant consommé. Cette compensation est déterminée par le régulateur qui, en limitant le débit de retour, génère un appel de combustible prélevé sur le circuit basse pression via le filtre.

La consommation instantanée maximale du moteur étant de l'ordre de 25/28 litres à l'heure, l'appoint via une pompe dont le débit nominal est de 30 litres est effectivement suffisant. Le complément de carburant, plus froid, est alors fortement brassé par le circuit HP et très rapidement amené à la bonne température.

Pas con! :wink:

Plus j'avance dans l'étude de la doc, plus je me dis que ce moteur est un petit bijou, parce que de nombreuses fonctions sensibles sont assurées par des organes très simples. A l'époque, j'avais déjà trouvé que le 300 Tdi comportait un bon paquet d'astuces retardant le passage au contrôle commande électronique intégral ; curieusement, cela semble également valable pour le Td5...

A croire que les ingénieurs de Solihull cherchaient à fuir comme la peste la généralisation de l'électronique.

On ne peut pas vraiment leur donner tort, surtout sur un véhicule tout-terrain... :sm11:
Avatar du membre
ludo59
Habitué
Messages : 823
Enregistré le : 27/07/2005 15:37
Localisation : Metz (enfin pas loin)

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par ludo59 »

@ Blaise, t'es parti ?
blaise
Habitué
Messages : 16
Enregistré le : 16/08/2019 15:51

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par blaise »

Bonsoir à tous,

Désolé pour l'absence de nouvelles de ces dernières semaines mais très pris au boulot + les week-ends aussi (c'est les vendanges !!!) bref le Defender est passé un peu au second plan.

Malgré tout par un dimanche pluvieux, bonne nouvelle, il a démarré !!! Et au quart de tour en plus, le bougre !!! 2 ans qu'il n'avait pas tourné !!!

La personne de chez DOMLAND est venue avec un calculateur complètement débloqué et il a démarré sans soucis. Il tourne rond, pas de ratatouille, rien. Une vrai horloge franc comtoise ce TD5 !!!

je pense que lors de ma première tentative avec le calculateur de TD5, j'avais mal fait l'apprentissage des codes de sécurité avec le Nanocom.

Donc effectivement la piste calculateur semble être la bonne. Un nouveau calculateur est donc en route pour pouvoir le mettre dans la bonne position pour attaquer la suite des opérations à savoir : démontage de la caisse et expertise du chassis avec THE question : on change ou pas...

En tout cas, merci à tous pour vos conseils et expertises. Je vous donnerai des nouvelles de l'avancement des travaux de démontage de l'engin !!! Je crois que je vais prendre un petit abonnement à la rubrique chassis / corrosion /traverse arrière .... :D :D

Blaise
blaise
Habitué
Messages : 16
Enregistré le : 16/08/2019 15:51

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par blaise »

Re Bonsoir.

Je viens de relire tous vos posts et c'est très pointu. Je n'ai hélas pas d'oscillo pour faire les mesures proposées.
Le fait que le moteur a démarré met hors de cause le capteur VBQ : je crois que c'est le seul qui interdit le démarrage moteur si le signal est NOK.

Pour ce qui est de rentrer la classe des injecteurs dans la calculateur c'est je pense plus pour piloter le temps d'ouverture de l’électrovanne par rapport au débit mesuré en usine de l'injecteur : injecter la quantité exacte de GO pour éviter les imbrulés etc. Plus pour des contraintes de pollution que de performance je pense.

En tout cas, avec l'autre calculateur on n'a rien rentré du tout et il a démarré au quart de tour.

Et je confirme que des que je met le contact je n'entends pas la pompe de gavage se mettre en route. Nouveau mystère. Je pense que l'aspiration liée aux injecteurs pompe peut être suffisante pour alimenter le circuit en GO pour tourner au ralenti ou supporter un "coup de gaz" à l'arrêt", mais tout cela se fait sans charge donc je ne peux pas vous dire si en condition de roulage j'aurai pu dépasser les 50 km/h. Il me semble avoir lu des posts sur ce sujet d'ailleurs..

Bref pour le savoir je crois que c'est découpe de la tôle arrière et test de la pompe en direct ...

Mais il semble bien que mon problème venait bien du calculateur : pour le confirmer il est parti pour un essai croisé, je vous tiendrai au courant du résultat.
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1430
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par Normand 1400 »

blaise a écrit :Le fait que le moteur a démarré met hors de cause le capteur VBQ : je crois que c'est le seul qui interdit le démarrage moteur si le signal est NOK.
Oui.
blaise a écrit :Pour ce qui est de rentrer la classe des injecteurs dans la calculateur c'est je pense plus pour piloter le temps d'ouverture de l’électrovanne par rapport au débit mesuré en usine de l'injecteur : injecter la quantité exacte de GO pour éviter les imbrulés etc. Plus pour des contraintes de pollution que de performance je pense.
Oui.
blaise a écrit : Je pense que l'aspiration liée aux injecteurs pompe peut être suffisante pour alimenter le circuit en GO pour tourner au ralenti ou supporter un "coup de gaz" à l'arrêt", mais tout cela se fait sans charge donc je ne peux pas vous dire si en condition de roulage j'aurai pu dépasser les 50 km/h. Il me semble avoir lu des posts sur ce sujet d'ailleurs...
Plausible, mais à vérifier par un essai routier, en effet.
blaise a écrit :Mais il semble bien que mon problème venait bien du calculateur : pour le confirmer il est parti pour un essai croisé, je vous tiendrai au courant du résultat.
On veut bien, sachant que la première question est : quel étage est en cause? Étage de puissance ou étage numérique du calculateur?

En tous cas, merci pour le retour, on n'y croyait plus! :wink:
Avatar du membre
RR VM 1992
Habitué
Messages : 1346
Enregistré le : 20/11/2005 11:23

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par RR VM 1992 »

Au fait pourquoi les DEF 300 TDI sont plus chers que les TD5 de 1999 ? :mrgreen:
Def 110 TD4 HCPU cellule raid / Un Range VM 1992 / Cinq Discovery 300 TDI 1996+1997+1998 dont un Camel :sm6:
blaise
Habitué
Messages : 16
Enregistré le : 16/08/2019 15:51

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par blaise »

Effectivement, j'ai un collègue qui a "usé " quelques 200 et 300tdi.... Il m'a suggéré de remplacer le moteur TD5 par un moteur de 300TDI... Je ne comprends vraiment pas pourquoi.... :roll:

En tout cas, vu les trombes d'eau qu'on se prend sur la figure (ici en Moselle, ailleurs je ne sais pas...) ben mon chantier n'avance pas beaucoup ... (comme le land d'ailleurs :lol: :lol: )
Avatar du membre
romunTD5
Messages : 4
Enregistré le : 11/11/2019 9:36

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par romunTD5 »

Salut Blaise,

J'ai un peu le même problème que toi sur mon TD5 de 2001, as tu regardé la tension aux bornes de ton capteur PMH (ckp) ?
Mon Def est en panne à Epinal, et je vis dans le Doubs, donc pour moi, la prochaine fois c'est changement du capteur et vérification des masses ( voir Forum TD5 // démarre plus).
Le régulateur de pression de carburant fuyait sur le mien, ça l'a jamais empêché de fonctionner.

A plus
Romain
Avatar du membre
romunTD5
Messages : 4
Enregistré le : 11/11/2019 9:36

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par romunTD5 »

Sorry, j'ai pas vu les messages de la seconde page ! :idea: :idea: :shock: :roll:
blaise
Habitué
Messages : 16
Enregistré le : 16/08/2019 15:51

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par blaise »

Bonjour à tous

J'espère que vous vous portez tous bien après cette période assez spéciale.

Je viens vous donner quelques nouvelles de mon Def...qui n'a pas beaucoup bougé, au propre comme au figuré ....

Donc après avoir confirmé par un essai croisé que la calculateur semblait la cause du non démarrage, j'ai trouvé en février un calculo d'occasion testé sur un TD5.

Je l'ai donc monté, fait l'acquisition des différents codes et contact ... rien. Arggg, la sa....ie :sm4:
Le moteur lance bien et j'ai une belle fumée noire à l’échappement ...un début de combustion ?
Je fais une tentative de réamorçage du circuit GO... rien, pas de bruit en provenance du module jauge pompe... Ok c'est parti pour un démontage de la pompe à gasoil..
Donc découpage de la benne, test de la pompe en direct..rien. Je suis bon pour la sortir.
Siphonnage du réservoir (forcément au 3/4 plein....) débranchement des durites, desserrage de la bague de maintien...
Sauf que le bel anneau à encoche qui tient la pompe est complètement corrodé...Impossible de le desserrer... Donc un petit coup de DREMEL la dedans, on fini tout ça au marteau et au burin et j'arrive enfin à sortir le module jauge pompe.
la bague de serrage..après
la bague de serrage..après
Je démonte la partie basse en plastique pour voir, et le bas de la pompe est remplie d'une sorte de mélasse noire hyper collante et hyper pateuse. Le reste du GO est fluide et transparent, je ne pense pas que ce soit les fameuses bactéries qui se développent dans la GO. Je pense que c'est cela qui a complètement obstrué la pompe à GO.
Sur la photo , j'ai enlevé le plus gros de cette mélasse.
la cacafouine, vous connaissez ?
la cacafouine, vous connaissez ?
Je l'ai mis dans de l'essance pour essayer de dissoudre cette mélasse, on a voir s'il remarche...Sinon achat d'un nouveau module jauge pompe.

Mais le plus dur va être de trouver la bague de serrage du module sur le réservoir je pense !!!

Voila la suite .... bientôt j'espère

D'ici là portez vous bien !!
Avatar du membre
africastef
Habitué
Messages : 467
Enregistré le : 22/07/2004 22:59
Localisation : somme

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par africastef »

blaise a écrit :
05/07/2020 16:47

Mais le plus dur va être de trouver la bague de serrage du module sur le réservoir je pense !!!

Pourquoi ?
c'est une piece comme une autre.

REF : ESR3808 (a verifier) :wink:
blaise
Habitué
Messages : 16
Enregistré le : 16/08/2019 15:51

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par blaise »

Hello,

Oui, tu as raison!! J etais pessimiste sur ce coup là !!

je l ai trouvée sur Land Service!!! Il faut avoir le bon intitulé : " anneau de serrage de pompe à gas oil".
Pompe commandée également ainsi qu' un joint.

Hâte de remonter tout ça !!!

F
Avatar du membre
Stagadon
Habitué
Messages : 117
Enregistré le : 17/09/2019 22:07
Localisation : 29 Nord Finistère

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par Stagadon »

Salut à tous,
Blaise, ou en es tu de tes travaux et cette boue que tu as trouvé était dans la partie "mobile" de la pompe ou dans des recoins au calme ? Fais tu le plein toujours avec du gasoil type grande surface ? Je te pose ces questions car depuis que j'ai mon Def ( quelques mois) je lui donne du gasoil "supérieur" dans la mesure du possible qui contient des additif pour éviter ce genre de choses . Ceci dit je me demande à quel point cette pompe reste impeccable en utilisant ce carburant et à contrario en n'utilisant que du gasoil grande surface .Par expérience , je fais le plein de mon bateau qui a un réservoir aluminium avec du gasoil "supérieur "et si non disponible ou je suis j'y ajoute un adjuvant anti moisissure . le résulta est que le réservoir est impeccable et pourtant les conditions sont bien plus sujettes avec les embruns marin à ce genre de choses . Il est sans doute plus difficile de voir le fond du réservoir du Def qui est noir . Quelqu'un ici a-t-il constaté un "nettoyage sans rien faire " en utilisant du carburant " supérieur" ?
Aussi, dans tout ce circuit allé et retour de la pompe à la pompe , une section peut-elle être en dépression pour x raison ( ce qui pourrait laisser entrer l'air etc par un raccord pas très étanche et polluer ) ?
Avatar du membre
africastef
Habitué
Messages : 467
Enregistré le : 22/07/2004 22:59
Localisation : somme

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par africastef »

gazol de supermarche et meme pire en raid depuis 300 000 km.
Quand j'ai changé la pompe le reservoir et la pompe etait nickel (aucune trace de boue)

Par contre, si le land doit rester un petit moment sans rouler, je fais systematiquement le plein en me disant que ça condensera moins.
Et je ne mets que du genuine pour le filtre a Gazol.
blaise
Habitué
Messages : 16
Enregistré le : 16/08/2019 15:51

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par blaise »

Bonsoir à tous,

J'ai reçu la pompe le joint et l'anneau de serrage : je vais essayé de remonter tout cela le week-end prochain.

@ Stagadon : la boue avait complètement obstrué la partie mobile de la pompe ainsi que le cache en plastique avec la maille fine qui recouvre l'ensemble (voir les photos).
j'ai mis de l'essance pour essayer de dissoudre cette mélasse dans la partie plastique : ça ne coulait même pas à travers le filtre tamis.
cacafouine 2.jpg
la mélasse que j'ai sortie de la pompe
la mélasse que j'ai sortie de la pompe
Je n'ai jamais fait le plein puisque depuis que j'ai récupéré le land, il n'a démarré qu'une fois, quand je l'ai testé avec un autre calculateur et il avait démarré au quart de tour : c'était en septembre dernier : je ne l'ai pas laissé tourné trop longtemps , peut être que j'ai juste vidé le filtre à gas oil et le circuit....
Quand j'ai siphonné le réservoir, j'ai sorti 40l et il en reste encore un peu au fond. le gas oil que j'ai sorti était clair, pas trouble, ni gélatineux. la jauge indiquait 3/4 du réservoir avant que je siphonne, je pense que la pompe était complètement immergée.

Du coup, je me demande si je ne devrais pas nettoyer le réservoir, mais je ne sais pas bien avec quoi... Si vous avez des suggestions.

En tout cas une fois qu'il sera déplaçable, je vais pouvoir attaquer la suite ... chassis pourri !!!

Bonne soirée à tous

Blaise
blaise
Habitué
Messages : 16
Enregistré le : 16/08/2019 15:51

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par blaise »

Bonjour à tous !!

Bon la suite des évènements après ces quelques vacances ! j'ai donc changé ma pompe à GO immergée, avec un beau joint tout neuf et un bel anneau de serrage, une nouvelle batterie et ... il démarre au quart de tour le bougre !!!
régime de ralenti à 800 tr/min, dixit mon ami nanocom...on laisse chauffer un petit coup de gaz pour voir s'il prend bien les tours....merde rien :shock:

Bon, je fouille un peu, je me documente par ci par là .... et je crois que j'ai une piste que je vous soumets...

j'ai changé mon calculateur MSB101170 par un NNN500030... Si j'ai bien tout suivi, j'ai maintenant un calculateur de discovery moteur TD5 15P BVA sur un defender 110 TD5 10P BVM
la personne qui me l'a vendu connaissait ma config d'origine et m'a dit avoir inhibé toutes les fonctions spécifiques au disco (capteur parking BVA...)
Et je crois avoir lu qu'entre le 10P et le 15P une des évolutions est le capteur pédale qui passe de 3 voies à 2 voies d'où mon problème je pense.

j'ai fait des relevés au nanocom (valeurs pédale accélérateur 0%- pédale accélérateur 100%)
Voie 1 :0.646 V --4.68 V
Voie 2 : 4.37V -- 0.32V
voie 3 : 5.0V -- 5.0 V
voie 4 : 5.0V --5.0 V

J'ai essayé de changer la config pédale 3voies vers 2 voies dans la nanocom : rien, les valeurs sont les mêmes.

A votre avis ? mon capteur pédale est il foutu ou inadaptée au nouveau calculateur? Si j'en rachète un, dois-je racheter un 2 voies ?

Bon la bonne nouvelle quand même il démarre... Il ne bouge pas, mais il démarre !!!! :)

Blaise
RR54
Messages : 2
Enregistré le : 23/02/2016 14:35
Localisation : Moselle

Re: LR 110 TD5 refuse de démarrer

Message non lu par RR54 »

Bonjour,

D'origine ta pédale est une 2 voies, est-ce toujours le cas ?
Les valeurs de la voie 3 sont hors normes. A approfondir.

Quelle est la cartographie présente dans cet ECU dédié au Disco 15P auto ?
Répondre

Retourner vers « Alimentation »