300TDI : enlever l'EGR

Vanne EGR, catalyseurs, collecteurs, sorties dans l'aile...

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1639
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par Normand 1400 »

:wink:

Je parlais des ramiers comme moi qui cherchent [parfois] à aller au plus simple!

Pour le reste, j'ai un Land 90 300 Tdi dont il m'arrive de temps à autre de désactiver l'EGR. Pour ce faire, je débranche le calculateur (connections avec ses périphériques et donc son alimentation propre) : dit autrement, un coup je tourne sous EGR et un coup sans...

Mais je n'ai jamais senti la moindre odeur.

En fait, je n'arrive pas à me décider à désactiver complètement l'EGR because la pollution aux NoX et aussi parce que l'EGR réduit les températures de combustion (j'utilise très rarement mon moteur au delà de 3 000 t/mn, donc il est quasiment tout le temps sous recyclage partiel des gaz d'échappement) ce qui diminue le rendement mais sollicite un peu moins le haut moteur. Comme je nettoie le dispositif de temps en temps (comme l'intercooler, tous les 60-70 000 km) il reste à peu près opérationnel en permanence. Quand à l'encrassement des soupapes qui est également aggravé par les EGR, je déculasse mes moteurs vers 200 000 km pour remplacer préventivement le joint de culasse et vérifier les jeux guides/tiges de soupapes (qui deviennent généralement limite sur la plupart des moteurs à partir de ces kilométrages-là) ce qui me permet de tout nettoyer comme il faut.

Donc, pour moi, l'EGR n'est pas vraiment un problème quand on surveille sa mécanique aux petits oignons.

Je trouve mon moteur un peu plus souple avec EGR, donc je l'active quand l'usage nécessite un peu plus de rondeur encore... :wink:

Enfin et peut-être en lien avec le point précédent, comme on l'a déjà évoqué ici, on peut penser que la loi d'injection devrait être modifiée après ablation de l'EGR, ce que personne ne fait évidemment... :mrgreen:

En revanche, débrancher l'alimentation de la vanne a peut-être eu des effets sur son électronique de commande : tu as remplacé une résistance électrique de valeur finie (la bobine de commande de la vanne pneumatique) par une résistance infinie. Je ne pense pas que ce soit bon pour l'ECU.

Mais comme tu as tout viré... :sm11:
fridu
Habitué
Messages : 28
Enregistré le : 10/03/2012 17:19

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par fridu »

Je comprend mieux maintenant l'allusion au ramier, du coup le ramier c'est moi, car l'unité de contrôle de l'EGR est derrière la boite a gant. Comme je n'ai pas trouvé de justification claire pour sa suppression, il va rester là. J'ai lu le topic sur l'utilité ou non, de modifier la loi d'injection, est ce que le jeu en vaut la chandelle...
Par contre c'est vrai que sans l'EGR, le haut moteur doit être un peu plus sollicité en température, et le vase d'expansion est situé plus bas que sur un def. Il faudra que je surveille un peu plus souvent. Je ne fais absolument pas d'eau mais je sais que j'ai des traces suspectes au niveau du joint pistolet, pas de fuites actuellement mais je devrais faire changer ce joint un jour. Alors si ca chauffe plus, ça travaille plus, méfiance...
Tout ça n'explique pas cette odeur de cramé :? , comme un truc qui cuit et qui est conscécutif au retrait de cette valve je suis formel. Ca pue tellement que je pourrais tout remettre après nettoyage des parties démontées mais ça fait quand même mal au ventre ce systeme. D’ailleurs après démontage et nettoyage du collecteur d'admission faut il changer le joint d'office et mettre de nouvelles vis?

J'avais débranché la connection de la valve sur 10kms, puis après l'avoir rebranchée, RAS, il roulait tres bien et plus d'odeurs de brulés. Donc je ne pense pas que l'ECU en est pris un coup. Par contre faut que je tire ça au clair, car si ça se trouve, je détériore quelque chose sans le savoir...Il a 235mkms et le moteur s'est "fait" avec l'egr, on dit qu'il faut pas trop changer les habitudes des vieux moteurs...
fridu
Habitué
Messages : 28
Enregistré le : 10/03/2012 17:19

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par fridu »

Pour conclure, l'odeur a disparue. De moins en moins présente elle a disparue complétement. Le range sent bon le land rover de nouveau, un mélange de cuir, de vieille moquette et de vieux plastique :sm3: Il y a du avoir une truc qui a fini de bruler quelque part ou des dépôts, bref, c'est bon maintenant.
Avatar du membre
jerem15
Messages : 13
Enregistré le : 01/11/2010 9:33
Localisation : 43

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par jerem15 »

Bonjour

J ai viré l egr sur mon disco depuis longtemps, le petit tuyau souple est il en dépression ? J ai dans l idée de m'en servir pour faire fonctionner un bloc...
un rêve le camel trophy...
Avatar du membre
Sadomax
Messages : 14
Enregistré le : 18/11/2018 16:46
Localisation : Houdan

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par Sadomax »

Bonjour
Sur un disco 300tdi en boîte auto, il y a un capteur de vanne egr, en cas de suppression de L'EGR cela ne risque t'il pas de perturber la gestion électronique du moteur ?
Avatar du membre
LØLØ
Modérateur
Messages : 6035
Enregistré le : 30/07/2006 15:41
Localisation : guainville (28 )
Contact :

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par LØLØ »

Salut,
C'est une bonne question, essais dans un premier temps de la débrancher électriquement, ensuite tu peux intercaler une petite plaque d'obturation sur la pipe d’échappement. Sur les def 300 ou td5, il n'y a pas d'incidence sauf parfois sur la consommation de façon empirique en plus ou en moins, il y aurait un petit réglage de levée a reprendre dans cas du en plus, c'est tout.
A+
2 solutions: la bonne et l'Anglaise
LUCAS: Il n'y a pas de contact où il le faut et il y en a un où il ne faut pas
On ne peut aller loin en amitié, si on n'est pas disposé à se pardonner les uns aux autres les petits défauts.
www.eternal-vehicles.com
Avatar du membre
Sadomax
Messages : 14
Enregistré le : 18/11/2018 16:46
Localisation : Houdan

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par Sadomax »

Je vais essayer de voir ce que ça donne en le débranchant...
cdjklm
Habitué
Messages : 69
Enregistré le : 09/06/2020 19:33

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par cdjklm »

Bonjour,
Je suis allé aujourd'hui poser la question à mon contrôl technique voir si je pouvais enlever L'EGR et le catalyseur et il m'a conseillé d'obstruer l'EGR et de vider le catalytique mais de tout laisser en place.
Qu'en est il en 2022, es ce que cette modification, le fait de tout enlever passe ou tout ceux qui l'avait fait on du revenir en arrière ?
Disco tdi 300 1998.
Ze Fifi
Habitué
Messages : 580
Enregistré le : 27/04/2005 10:08
Localisation : chaumont 52

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par Ze Fifi »

Je n'ai pas dû remettre l'EGR et il passe comme cela tous les ans (ctte)
:)
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1639
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par Normand 1400 »

Le contrôle de la pollution se fait uniquement à partir de l'opacité des fumées et, apparemment, cela ne va pas changer demain, contrairement à l'âge limite des pneus.

Parce qu'il faudrait passer les véhicules sur des bancs de puissance pour en analyser les émissions réelles (NOx et COx) ce qui est compliqué, long, un poil dangereux et donc, coûteux.

L'EGR et le catalyseur étant sans incidence sur l'opacité, le problème est réglé réglementairement

Après, chacun voit en son âme et conscience comment il se positionne vis à vis de la pollution sachant que là, le problème est plus simple : soit il faut entretenir des dispositifs un peu lourdingues de ce point de vue (notamment l'EGR) soit accepter de se soumettre à des évolutions réglementaires qui ressemblent de plus en plus à des bulldozers.

Perso, au risque de me faire clouer because leçon de morale — ce dont je me contrefous totalement — entendre des partisans du moindre effort en termes d'entretien des dits dispositifs — qui valent ce qu'ils valent mais ont le mérite d'exister — gueuler comme des ânes à cause des ZFE et de la voiture électrique — qu'à peine 50% des gens pourront à terme se payer — m'interpelle un peu, mais bon, disons que cela reflète assez fidèlement notre capacité collective à avancer sur ce genre de terrain... :mrgreen:
Modifié en dernier par Normand 1400 le 20/10/2022 8:37, modifié 1 fois.
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 13296
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par The Pater »

Aujourd'hui, en France, le contrôle pollution se borne encore à ne vérifier que l'opacité des gaz d'échappement.

Enlever l'EGR ou le catalyseur n'aura pas d'influence sur le résultat (enlever le FAP oui).

Je ne sais pas quand les NOx seront mesurés en France, donc nécessité d'avoir l'EGR. Il y a quelques années, c'était prévu pour 2021, maintenant cela semble pour 2024.......

Au moins, sur mon 300 Tdi, je n'ai jamais eu d'EGR.....

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 13296
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par The Pater »

Normand 1400 a écrit :
20/10/2022 8:34
Parce qu'il faudrait passer les véhicules sur des bancs de puissance pour en analyser les émissions réelles (NOx et COx) ce qui est compliqué, long, un poil dangereux et donc, coûteux.
Euh,

Il me semble que la Belgique et les Pays Bas contrôlent les NOx depuis le 1 juillet 2022 lors des CT. La Suisse et l'Allemagne devrait le faire en 2023.

Pas besoin de banc de puissance.
Juste se brancher avec la prise OBD pour connaître le débit de carburant par cycle (charge sur le moteur), et un système de mesure des NOx en sortie et le tour est joué.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Ze Fifi
Habitué
Messages : 580
Enregistré le : 27/04/2005 10:08
Localisation : chaumont 52

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par Ze Fifi »

Enfin sur un 300 la prise OBD reste à câbler :twisted:
:)
cdjklm
Habitué
Messages : 69
Enregistré le : 09/06/2020 19:33

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par cdjklm »

Merci pour toute ces infos, par contre j'ai regardé les vis hier bha c'est pas beau, sur le collecteur trop l'embrouille et celles après la vanne les têtes de vis sont derrière mais plus accessibles pour baigner dans wd40, par contre décalerai la durite de l'épaisseur de la plaque, à voir.
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1639
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: 300TDI : enlever l'EGR

Message non lu par Normand 1400 »

The Pater a écrit :
20/10/2022 8:40
Il me semble que la Belgique et les Pays Bas contrôlent les NOx depuis le 1 juillet 2022 lors des CT. La Suisse et l'Allemagne devrait le faire en 2023.

Pas besoin de banc de puissance.
Juste se brancher avec la prise OBD pour connaître le débit de carburant par cycle (charge sur le moteur), et un système de mesure des NOx en sortie et le tour est joué.
La mesure de l'opacité des fumées et des hydrocarbures imbrûlés ne peut s'effectuer correctement que si le moteur fonctionne sous forte charge.

Par ailleurs, tu te doutes bien que le recours au banc de puissance a un autre rôle : vérifier que le régime de fonctionnement du moteur est bien le « bon », autrement dit que le calculateur n'applique pas une série d'algorithmes destinés à leurrer l'analyse.

Toute ressemblance avec ... :sm11:

Cela dit, la démarche de nos voisins est intéressante à suivre car elle va permettre de détecter les anomalies les plus flagrantes, genre ablation d'EGR, justement.

Concernant les oxydes d'azote, les véhicules récents sont équipés de post traitements très sophistiqués (catalyseurs à accumulation de Nox, réducteurs sélectifs de Nox) beaucoup plus efficaces que les dispositifs EGR seuls dont il est question ici. On peut parier que les centres de contrôle du Benelux ne chercheront pas à contrôler la finesse de traitement obtenue car les conditions métrologiques sont dans ce cas très contraignantes.

En d'autres termes, il faut voir quels seront les seuils retenus, mais la méthode que tu rapportes (et qui, comme le fait remarquer Ze Fifi, n'est applicable qu'aux moteurs sous gestion électronique) ne permettra manifestement pas d'aller bien loin ; ainsi, si l'on considère l'opacité, les seuils français sont très confortables puisque, d'origine, la valeur de 1,7 à 1,8 était facilement atteinte par la plupart des véhicules, même les moteurs atmo à injection indirecte conçus dans les années 80.

Le problème est que, sur des moteurs en cours d'utilisation, on ramasse lors de la mesure une partie de la suie qui traîne dans le circuit d'échappement, ce qui fait dériver les résultats.

Par le passé, ayant eu accès à différentes installations de mesure et d'analyse, j'avais effectué des mesures comparatives avec un circuit d'échappement entièrement neuf et un circuit usagé : le rapport des opacités atteignait facilement 3.

J'imagine que cette incertitude a joué pour la détermination des seuils.

De même, j'avais comparé le taux d'hydrocarbures imbrûlés émis par un de mes moteurs à injection indirecte — qui tourne toujours aujourd'hui — avant et après décalaminage des nez d'injecteurs. Ces injecteurs étaient correctement tarés et non fuyards.

La seule différence AV/AP était quelques stries dans le panache, dont l'angle était toujours dans les tolérances. Selon les critères pifo habituels, la dégradation du panache était pourtant sans effet : consommation de carburant constante, pas de cognement, pas de fumées.

Nul doute que le véhicule aurait passé le contrôle technique haut la main.

Pourtant, le taux d'HC imbrûlés s'envolait...

A l'époque, j'en ai tiré une conclusion simple : indépendamment de la réglementation, qui constitue toujours une cote mal taillée — et qui, de surcroît, a toujours plusieurs métros de retard au regard de l'urgence objective de la plupart des situations — je marque mon injection à la culotte et je ne la laisse pas dériver, même s'il s'agit de moteurs anciens réputés polluants pour lesquels la réglementation est beaucoup plus laxiste.

Car je considère que j'ai une responsabilité personnelle pleine et entière vis à vis des autres, que je souhaite exercer pleinement et librement sans qu'une réglementation plus ou moins approximative techniquement et adaptée socialement — et je ne parle pas des mesures actuelles comme les ZFE et autres scandales résultant d'une absence totale d'anticipation et de dignité politique remontant à plusieurs décennies qui vont complètement couler une partie de la population — ne m'y contraigne.

Concernant l'EGR et le catalyseur de mon 300 Tdi, même motif, même punition. La durée de vie nominale du catalyseur est de l'ordre de 180 à 200 000 km et je nettoie le circuit complet d'EGR et la soupape en même temps que l'intercooler, soit tous les 80 000 km environ.

Et qu'on ne vienne surtout pas me dire que ces opérations d'entretien normal sont coûteuses et insurmontables techniquement.
Répondre

Retourner vers « Echappement »