Remise en état d'un étrier de frein à disque.

Entretenir son système de freinage, installer des freins à disque...

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Répondre
Gabrielle
Habitué
Messages : 1706
Enregistré le : 18/02/2005 12:00
Localisation : Gap 05.

Remise en état d'un étrier de frein à disque.

Message non lu par Gabrielle »

ATTENTION !!!

Les manipulations décrites ci-dessous ne doivent être entreprises que par des personnes ayant les connaissances mécaniques & l'équipement requis.
Le freinage est un équipement de sécurité du véhicule à ne pas prendre à la légère.
Un mauvais montage/démontage pourrait conduire à la défaillance pure et simple de vos freins, et mettre votre vie, celle des occupants du véhicule et des autres usagers de la route en danger.
Le webmaster de http://www.landroverfaq.com et l'auteur de cet article déclinent toute responsabilité quand à l’utilisation que vous ferez des informations livrées ci-dessous, les informations délivrées ci-dessous ne remplacent en rien le manuel d'atelier édité par le constructeur.


J'ai eu à remettre en état mes étriers de frein car mon Disco tirait franchement de côté sur les freinages. Ces opérations n'ont rien de compliqué, mais elles demandent par moment de prendre quelques précautions.

L'outillage nécessaire n'a rien d'exceptionnel, si ce n'est de posséder une valve. Il faut une clef pour demonter l'etrier, 17, une pour le purgeur, 10, et une pour les durits, 12, de memoire. Si les boulons qui tiennent l'étrier peuvent présenter un aspect "brutal", et se montrer sensible à l'argument "ralonge sur clef à pipe", tout le reste se fait plutot en finesse.

Image

On commence par démonter l'étrier. Il tient au pont par 2 boulons, très simple. Au dessus d'un récipient, vider le liquide de frein. On démonte les durits directement sur l'étrier. De toutes façons, il faudra purger.

On peut utilement nettoyer à fond le morceau, à l'essence ou à l'alcool à brûler.

La valve entre en jeu. Il faut couper aussi nettement que possible la base de la valve, et l'emmancher sur une pompe. Une pompe à pied du modèle que l'on trouve au supermarché est suffisante. Un compresseur serait trop violent.

Il faut aussi se munir de cales en bois de différentes tailles, qui entrent dans l'étrier. On y met la plus grosse,Elle doit tenir à peu prés tout la place à l'interieur de l'étrier et on applique la valve sur une des entrées de liquide de frein. On appuie tout doucement sur la pompe, et 2 pistons opposés vont bouger. Il est important de les sortir progressivement et en même temps. Il faut donc positionner les différentes cales, au fur et à mesure. Attention, ne pas mettre les doigts. A defaut de calles, on peut se servir des plaquettes. Le but est de faire venir les 2 pistons opposés progressivement et simultanement. Dans le cas ou l'un sort avant l'autre, il faut le replacer et le caller pour fair sortir celui qui ne veut pas bouger.

On fait pareil avec la seconde entrée.

L'état des pistons que j'ai sortis m'a clairement fait comprendre l'origine de la différence de freinage. La surface chromée avait disparu, l'acier du dessous, d'aussi bonne qualité soit-il, n'avait pas résisté au liquide de frein. J'ai choisi de les changer pour des neufs, achetés chez Land. Je n'ai pas trouvé plus cher, mais ce sont les freins....... Dans le même esprit, j'ai choisi de ne pas ouvrir les 2 parties de l'étrier. J'ai pris le temps de vérifier que les conduits n'étaient pas bouchés. Je ne suis pas allé plus loin.

J'ai acheté les coupelles qui vont avec les pistons, et du liquide de frein. Il faut à présent remonter l'ensemble. C'est le moment minutieux de l'opération. Avoir un établi propre, les mains propres, des outils propres est important. L'étrier lui même doit être nettoyé à fond. Prévoir aussi des chiffons propres.

On sort les coupelles. Ca ressemble à des joints. Le premier au bord est un cache poussière, il est taillé en V. Il est calé par une rondelle en metal rentrée à la presse. J'ai sorti la coupelle, remis une neuve sans toucher à la rondelle, parce que je n'ai pas de presse.

La seconde fait l'étanchéité. Elle est au fond d'une gorge taillée dans l'étrier. Il faut la tremper de liquide de frein avant de la poser. Badigeonner les pistons de liquide de frein permet qu'ils glissent un peu mieux qu'à sec dans leur logement. Il faut les engager bien droit, tout doucement, avec les doigts. Si ça coince, ne pas forcer, c'est qu'il s'est mis de travers. On le ressort à la pompe, comme on a sorti les vieux. Attention au sens de montage du piston dans l'étrier: La face creuse en contact avec la plaquette.

Une fois les pistons reposés, l'étrier est prêt à reprendre sa place. On peut profiter de cette opération pour changer les durits de frein, selon leur âge et leur état. Du frein filet sur les boulons qui fixent l'étrier au pont est utile. On change aussi les plaquettes, la difference de symetrie dans le freinage les ayant usée n'importe comment. Une purge pour remplir le circuit.

L'étrier doit etre sérré "costaud" au pont. Les durits sont à serrer moelleux. Il faut la poser au fond de son logement, lui donner juste le jeu necessaire à sentir qu'elle ira pas plus loin, et serrer doucement. Le purgeur se ferme, comme le robinet de la salle de bains.

Il est important de refaire les étriers 2 par 2. Tout l'avant ou tout l'arrière en même temps. Le résultat est plus que satisfaisant.
Modifié en dernier par Gabrielle le 24/02/2005 11:46, modifié 7 fois.
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3825
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

Merci Gabrielle pour ton article ;)

N'hésitez pas à commenter cet article et/ou poser vos questions si dessous !

Pour celà, vous devez être enregistré et connecté avec le pseudo et le mot de passe que vous avez choisis. Si vous n'êtes pas encore enregistrés, rendez-vous ici, c'est rapide et gratuit !

Perso j'utilise une technique un peu plus radicale pour sortir les pistons gripés - qui n'engage que moi, je ne saurais vous conseiller de l'appliquer vous mêmes.

En fait, je n'utilise pas de valve mais simplement la pression que l'on peut appliquer à la pédale avant d'avoir vidangé le circuit : je dépose les plaquettes de l'étrier grippé - et de celui là uniquement - et je fais appuyer sur la pédale par un assistant pendant que je suis devant mon étrier avec des chiffons sales. Ne rencontrant aucune résistance, la pression va faire sortir les pistons très facilement. Bon d'accord du loockeed est projeté partout quand le piston sort, c'est dégueulasse il faut nettoyer au nettoyant freins au plus vite, mais la méthode est rapide et 100% efficace :D

J'ajouterais que sur certains modèles (c'est le cas sur mon 90" 200TDI), les vis qui fixent l'étrier au pont ont des têtes hexagonale 12 pas, il faut avoir la clef qui va bien sinon point de démontage possible ;)
Modifié en dernier par Mauresque le 23/04/2005 1:19, modifié 1 fois.
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Gabrielle
Habitué
Messages : 1706
Enregistré le : 18/02/2005 12:00
Localisation : Gap 05.

Message non lu par Gabrielle »

Merci au Webmaster pour son assistance et sa patience.

Sans son aide, il n'y aurait pas d'illustration.
Avatar du membre
j.f
Habitué
Messages : 255
Enregistré le : 15/05/2004 13:41
Localisation : Brive (19)
Contact :

Message non lu par j.f »

Deux remarques :

- les vis de l'étrier DOIVENT être montées avec un produit freinfilet fort (Loctite 270)

- le "joint d'étanchéité" d'un piston assure non seulement cette fonction, l'étanchéité, mais par sa déformation élastique, le retour du piston quand on relâche la pédale. C'est un point capital, mais souvent méconnu. En effet, il n'y a pas de ressort dans l'étrier pour ramener les pistons.

Il est fortement déconseillé de séparer les deux parties de l'étrier. Les joints ne sont pas évidents à trouver, et de plus, en raison de la chaleur produite lors des freinages, il y a des chances que les plans de joints apparaissent gauchis après démontage
RRVM de 90 / Vive la bidouille ! Et pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?"Les RANGES ou les LANDS c'est comme les filles ,y a toujours un endroit ou t'appuie qui les font pleurer" (bobflappy, le 24 juin 2003 après JC)
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3825
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

Gabrielle a écrit :Merci au Webmaster pour son assistance et sa patience.
C'est moi qui te remercie : tu m'aides à faire vivre le site en participant activement à son contenu, la moindre des choses est de te filer un coup de main !

Si certains d'entre vous souhaitent partager leurs photos de ce genre d'intervention pour enrichir l'article, n'hésitez pas à me contacter en MP ;)
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3825
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

j.f a écrit :Il est fortement déconseillé de séparer les deux parties de l'étrier. Les joints ne sont pas évidents à trouver, et de plus, en raison de la chaleur produite lors des freinages, il y a des chances que les plans de joints apparaissent gauchis après démontage
Tout à fait d'accord il faut s'abstenir de toucher à ça, seuls des pros équipés de matériel permettant d'éprouver la planéité des plans de joints des demi-étriers peuvent faire ça sérieusement.
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
bob74
Messages : 4
Enregistré le : 24/11/2004 20:52
Localisation : La Yaute !!

Message non lu par bob74 »

Bonjour,
Très interressant cet article !!
Juste une question: est-ce qu'il un kit de réparation (piston + joints)chez les revendeur ou faut-il commander séparément chaque pièces ??

parce que je risque d'y passer aussi, les chromes sur les pistons commencent à se faire la malle !!!! :lol:


a+
_La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous.
Gabrielle
Habitué
Messages : 1706
Enregistré le : 18/02/2005 12:00
Localisation : Gap 05.

Message non lu par Gabrielle »

Salut,

Dans mon cas, chez Land, ils detaillent le piston à la piece. Si j'ai bonne memoire, ils detaillent la pochette de coupelles. 2 joint caoutchouc, et la rondelle metal.

Ches les independants, je ne sait pas.
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3825
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

bob74 a écrit :est-ce qu'il un kit de réparation (piston + joints)chez les revendeur ou faut-il commander séparément chaque pièces ??
Certains revendeurs font certainement des kits de réparation de frein comme d'autres font des kits distribution où se trouvent toutes les pièces nécessaires, mais dans l'absolu tout se commande séparémment.

Pour info, la référence LR correspondant aux coupelles consiste en fait en une boite dans laquelle se trouve le nécessaire pour refaire les deux étriers du même train, alors que les pistons s'achètent à l'unité.

Pour mon 90" 200TDI, les réfs. de pièces sont les suivantes :

. AEU1547 = jeu de coupelles pour 4 pistons (c'est à priori la même pour les Discos 1 & les RR Classic sans ABS, à confimer)
. 606696 = piston, en prévoir 4 (idem, c'est à priori la même pour les Discos 1 & les RR Classic sans ABS, à confimer)
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
bob74
Messages : 4
Enregistré le : 24/11/2004 20:52
Localisation : La Yaute !!

Message non lu par bob74 »

En fait la question est dans le but d'avoir toutes les pièces avant de commencer les travaux., pour etre sûr de ne rien oublier. En plus les ref. doivent différencier d'un modele a l'autre et d'une année a l'autre: C'est pas dit que les ref. d'un Def correspondent à mon Disco, sauf si la marque et la ref de l'étrier est la même .



a+
_La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous.
bob74
Messages : 4
Enregistré le : 24/11/2004 20:52
Localisation : La Yaute !!

Message non lu par bob74 »

oups !!! Excuse moi Mauresque je retire ce que j'ai dis !!! j'ai lu trop vite ton inter !!!
J'ai ma réponse merci !!!
_La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous.
btr
Messages : 7
Enregistré le : 22/10/2004 7:32

Message non lu par btr »

Bonjour,
J'en suis passé par là aussi et vu l'état de l'ensemble, il a aussi fallu changer les coupelles. C'est assez difficile de les rentrer droites. Surtout si n'ouvre pas les étriers. Le moindre effort de travers et les coupelles se tordent. C'était pour moi la partie la plus difficile de toute l'opération.
a+ btr
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3825
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

bob74 a écrit :J'ai ma réponse merci !!!
;)

Dernier conseil : privilégiez de la pièce d'origine ou de l'OEM sur ce genre de truc. D'une part les freins ça vaut pas le coup de risquer le pépin pour économiser quelques €; et d'autre part c'est pas hors de prix.
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar du membre
Carbu
Habitué
Messages : 992
Enregistré le : 24/09/2004 8:33
Localisation : BW (Belgique)

Message non lu par Carbu »

Je serais plutôt de l'avis de Mauresque quant à la technique de sortie des pistons. Par expérience, quant le piston est vraiment grippé, il est très difficile de le sortir avec une pompe à pied. Par ailleur j'en ai déjà explosé deux sur des pistons récalcitrants :evil:

Pour éviter de mettre du liquide de frein partout, après dépose des plaquettes , on peut déposer aussi les étriers et faire travailler les pistons à la verticale (moins de liquide partout).

Autre problème possible c'est de désamorcer le système de freinage en sortant tous les pistons ensembles, donc on remplace un piston à la fois en bloquant les autres au moyen d'une pince étau ou un sert joint maousse costaud. Si un des pistons sort avant l'autre, il sera impossible de sortir le deuxième...
RR (ab)user ;-)
Avatar du membre
Feub
Habitué
Messages : 3928
Enregistré le : 25/11/2004 11:29
Localisation : Saint Jean la Bussière

Message non lu par Feub »

Quelques remarques:

J'ai des vis de 16 sur mes ranges pour les étrier? il n'y avais pas bcp de jeu avec une de 17 par hasard? pareil pour les tuyaux et purge, sur mes ranges c'est du 11..
Enfin, en fait c'est une cote anglaise en pouces... et on force une clé en mm qui finit par y rentrer...

Pour sortir les pistons, perso je fais ca a la soufflette et gros compresseur: suffit d'y aller doucement sur la quantité d'air injecté, et surtout pas mettre les doigts dedans.. :D j'enroule un tout petit peu de chiffon papier autour de la soufflette pour diminuer les fuites.
Sinon, je sors les pistons les uns après les autres, et toujours un a la fois, je bloque celui que je ne veux pas sortir avec un simple serre joint meme pas costaud!! jamais eu de soucis...
Pour les rentrer, il faut effectivement faire doucement et bien rester en ligne, mais ce ne pose pas de soucis particulier.
pattbo
Messages : 9
Enregistré le : 09/06/2004 22:28
Localisation : 78140 Vélizy

Message non lu par pattbo »

la dernière fois que j'ai fait ça sur mon def, c'etait les étriers AR. Les plaquettes etaient au bout, mais je ne pouvais pas en mettre des neuves car les pistons etaient oxydés. Les repousser aurait été l'origine de multiples fuites de liquide. J'ai donc changé tous les pistons (la rouille commence au contacte de la plaquette, à l'angle vif) et les joints d'étanchéité .

Les pistons venaient à la main.


Par contre, le pare poussière : idem , je ne l'ai pas changé, j'ai pas osé vu le sertissage. cela se fait il sans outil particulier ? j'ai toujours les neufs dans les boites, avec le cercle de fer :wink:
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3825
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

pattbo a écrit :le pare poussière : idem , je ne l'ai pas changé, j'ai pas osé vu le sertissage. cela se fait il sans outil particulier ?
Les anciens cerclages s'enlèvent avec force dégripant et un petit tournevis plat, en fasant levier progresivement sur toute la circonférence.

Pour rentrer les nouveaux, après nettoyage en profondeur des gorges et petit huilage, j'ai simplement poussé avec les doigts et c'est rentré.
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar du membre
lucio
Habitué
Messages : 41
Enregistré le : 01/07/2004 14:30
Localisation : lille 59

Message non lu par lucio »

hello

Je suis passe par la aussi lorsque j ai fait "le tour" de mon dixo de 1993.
J avais commande les pieces chez land rover ou land service, me souvient plus (land service doit fournir du LR genuine pour ces articles si ma memoire est bonne)

ils ont un sachet contenant le necessaire (piston, joints et coupelles) pour quatre pistons Soit deux etriers a l avant ou un a l arriere (ou vice versa, lun des deux etriers ayant deux pistons l autre quatre.)

Il y a un joint en V et un joint plat (merci la betterave pour l info de leur fonction, j me demandais aussi comment ca se passait pour reprendre sa place !) le tout bloquee par la coupelle
Pour retirer la coupelle, effectivement faire levier tout le tour avec le vieux tournevis a tout faire, a suffi dans mon cas.
Pour remettre en place, c plus rude, les nouvelles coupelles etant differentes des anciennes. Les unes sont plus facile a remettre que d autres. Les doigts seuls suffisaient mais pour replacer les anciennes (a proscrire...meme si :oops: )
Pour rentrer les coupelles je les placees bien a plat et juste emboitee avec les doigts puis j utilisais cette sorte de serre joint automatique a une main pour les enfoncer. Vous savez le truc kon voit partout maintenant, un systeme a pompe (sais pas si c le terme exact, mais ca precise les choses)
Bon voila mon retour d experience la dessus

Certains "rattrappent" leur etriers a la toile emeri fine.... :shock: :? :x je prefere eviter de tenter cela, la securite et la tranquilite ont un prix que je suis dispose a payer !
De plus un tel traitement supprime forcement la couche brillante protegeant le metal et meme si ca remarche un moment, il faut tres certainement re-intervenir tres rapidement pour un changement total.

Bonne mecanique les landistes !
:sm9:
Land rover : garder l huile a l interieur et l eau a l exterieur !
As slow as possible, as fast as necessary.
Avatar du membre
Mauresque
Webmaster
Messages : 3825
Enregistré le : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lu par Mauresque »

Salut Lucio, on n'a pas les mêmes mots pour parler des éléments visiblement, ce que tu appelles joints je l'appelle coupelle, et ce que tu appelles coupelles je l'appelle cerclage

Mais sinon on est d'accord, merci pour ce retour d'expérience ;)
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar du membre
Alexios
Habitué
Messages : 727
Enregistré le : 02/06/2004 12:11
Localisation : Montpellier (34)

Message non lu par Alexios »

lucio a écrit :...
Certains "rattrapent" leur étriers a la toile émeri fine.... ...
L'utilisation de la toile émeri très fine, n'est envisageable (à mon avis) QUE pour nettoyer en surface la saleté.
Aucunement pour rattraper un piston. ...
Et dans ce sens, cela fonctionne très bien si le piston est juste sale et non pas attaqué en profondeur, cas où de toutes les façons il est souhaitable de le changer :lol:

Je procédais ainsi sur les étriers de moto et je n'ai jamais eu de problèmes.
Pour que ça tourne rond, faut que ça soit carré ...

Vielle devise militaire ...
Répondre

Retourner vers « Freinage »