Joint de culasse - Td5

Reconnaitre un moteur, restaurer une culasse...

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Répondre
Avatar du membre
BoZ
Habitué
Messages : 171
Enregistré le : 21/02/2010 12:03
Localisation : Noumea, Nouvelle Calédonie

Joint de culasse - Td5

Message non lu par BoZ »

Bonjour la Communauté,

Je possède un Defender 110 Td5 de 2001 qui va sur ses 300.000 km.

Il y a 3 mois, suite à une défaillance de la pompe à eau, il a chauffé quelques instants, moins de 3mn chrono, le temps de me garer.
(je roule en mode "caméléon", un oeil sur la jauge, l'autre sur la route, ce qui m'a permis de ne pas insister).
Cette panne a donné lieu à un remplacement de la pompe de direction, de la pompe à eau, de 3 des principales durits de refroidissement, et du nettoyage de tout le circuit de refroidissement, radiateur inclus.
Depuis, il tournait impeccable. Le niveau de LdR était stable environ 3cm en dessous du niveau max. La consommation d'huile "standard", environ 1/2 litre tous les 4.000 km...

Ce lundi soir je constate une surpression dans le circuit de refroidissement avec un suintement de liquide de refroidissement au niveau de certains raccords.
Mardi j'ai roulé une trentaine de km : malgré la surpression du circuit de refroidissement il tourne toujours de manière impeccable... (pas de bruits, pas de perte de puissance, pas de hausse de T° à la jauge, comme d'habitude quoi...)

Etant un parfait amateur en matière de mécanique, j'aimerai que vous confirmiez ou corrigiez les informations suivantes qui pourraient en aider d'autres à diagnostiquer un joint de culasse (JdC) défaillant sur Td5 :)

Donc si j'ai bien tout compris, le joint de culasse permet entre autre de maintenir séparés 3 environnements distincts du moteur :
  • Les gaz d'échappements (GdE),
  • L'huile,
  • Le liquide de refroidissement (LdR).
Si le JdC est défaillant entre les GdE et le LdR :
  • surpression du circuit de refroidissement,
  • bulles qui remontent dans le vase d'expansion (dès le démarrage ou moteur chaud ?)
  • odeur de GdE au niveau du LdR.
Concernant l'odeur, cette dernière est plus manifeste au bouchon du radiateur ou au niveau du vase d'expansion ?

Si le JdC est défaillant entre l'huile et le LdR :
  • mayonnaise dans la zone du cache culbuteur,
  • mayonnaise dans le vase d'expansion ?
Quelques questions me viennent à l'esprit :
  • Les deux symptômes (surpression et mayonnaise) peuvent être concomitants ?
  • On évoque une forte fumée blanche en cas de casse du JdC, cela concerne quel scénario (LdR / GdE ou Huile / LdR) ?
Si d'autres symptômes pour l'un ou l'autre cas peuvent être ajoutés, n'hésitez pas à le dire.

Détection plus poussée de la casse du JdC :
Existe-t-il des kits accessibles au commun des mortels pour "tester" la présence de GdE dans le LdR ? Il me semblait avoir vu une vidéo avec un test "papier" (genre pH) à tremper dans le LdR, qui permettait de révéler cela ? (pas moyen de la retrouver)...

Accessoirement, si la surpression du circuit de LdR n'est pas accompagnée par une odeur ou une détection de GdE, c'est qu'elle est causée par un autre problème mécanique :
  • durit bouchée,
  • soupapes des bouchons du vase ou du radiateur en défaut,
  • ...?
J'ai essayé d'être le plus "analytique" possible sur le sujet, d'avance merci pour vos retours qui me permettront de diagnostiquer au mieux la source de mon problème avant d'envisager une opération à 2.000 € au bas mot...

Au plaisir de vous lire :)
Calédonien qui roule en Defender 110 Td5 de 2001...
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par The Pater »

La pression dans une chambre de combustion est bien plus élevée que dans le circuit de refroidissement.

De plus un Diesel, contrairement à un moteur essence, avale toujours de l'air. Donc la dépression dans la chambre de combustion quand le piston descend en phase d'admission est bien plus faible.
Un moteur diesel ne va pas aspirer du LdR durant ce temps moteur comme le ferait un moteur essence.

Et au final, les GdE sont un gaz, et le LdR un liquide. Donc par une microfissure, les GdE passent plus facilement que le LdR.

Tout cela pour dire que si le joint de culasse comporte une micro fissure, ou le plan de joint n'est pas dans les tolérance de planéité. Les GdE peuvent s'évacuer dans le système de refroidissement, mais pas le contraire.
Bien sûr une grosse avarie de joint de culasse, le LdR peut aller dans la chambre de combustion.
Dans l'intermédiaire entre micro passage et grosse avarie, tu as le LdR qui peut aller dans les canalisation d'huile et le contraire, avec ou sans passage de GdE dans le LdR. Le moteur par exemple marche très bien, pas de surpression, juste un taux de bore et/ou de sodium qui augmente dans l'huile (faut faire une analyse d'huile) indiquant que du LdR passe dans l'huile.

Donc tu peux très bien avoir juste du GdE dans le LdR (bulles, surpression dans le système de refroidissement, odeur de GdE) sans avoir d'eau dans l'huile moteur, ni huile dans le LdR.
Il fat ré-ouvrir, vérifier le joint de culasse (qu'il faudra changer), vérifier s'il n'y a pas de micro fissures (bloc moteur et culasse) avec un révélateur et enfin vérifier la planéité du plan de joint.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1513
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par Normand 1400 »

The Pater a écrit :
21/07/2021 8:58
Et au final, les GdE sont un gaz, et le LdR un liquide. Donc par une microfissure, les GdE passent plus facilement que le LdR.
En théorie, oui.

M'étant néanmoins fait couillonner à deux reprises à cause de fuites capillaires (émissions de bulles quasiment nulles et surpression à peine perceptible dans le circuit de refroidissement) je suggère de nuancer un peu le propos. Ces fuites avaient été provoquées par une brève défaillance de la pompe à eau (même cas de figure, donc) le joint de culasse n'étant plus de la première jeunesse non plus.

En pratique, le liquide de refroidissement peut se vaporiser par une fuite capillaire lors de certaines phases de fonctionnement du moteur engendrant de brusques variations de pression — ce qui crée un appel de liquide parfois significatif au niveau du front de vaporisation, à l'origine d'une succion potentiellement importante — et repasser sous forme gazeuse — et surtout discrète — dans les cylindres.

Au-delà d'un certain débit de fuite, une partie de la vapeur passe dans le carter et peut alors se condenser lors du refroidissement du moteur, polluant le circuit d'huile (détectable par l'analyse d'huile, en effet, mais à des dosages plus faibles que pour une fuite franche).

Les débits de liquide peuvent être étonnamment élevés, surtout lorsque la température du moteur fluctue (arrêts/marches successifs et un peu espacés).

Il est donc important d'intervenir assez vite — à 300 000 km, le joint a déjà fait son temps — car ce phénomène peut provoquer le lessivage assez rapide d'un ou de plusieurs cylindres, la vaporisation dégradant les conditions de lubrification, notamment au niveau du segment de feu.
Avatar du membre
torero
Habitué
Messages : 2500
Enregistré le : 26/07/2004 14:49
Localisation : Poulx 30

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par torero »

BoZ a écrit :
21/07/2021 0:03


Ce lundi soir je constate une surpression dans le circuit de refroidissement avec un suintement de liquide de refroidissement au niveau de certains raccords.
Mardi j'ai roulé une trentaine de km : malgré la surpression du circuit de refroidissement il tourne toujours de manière impeccable... (pas de bruits, pas de perte de puissance, pas de hausse de T° à la jauge, comme d'habitude quoi...)

Moteur chaud ou froid? Une pression dans le circuit moteur chaud c'est normal...
" Quand le sage montre la lune; l'idiot regarde son doigt "
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par The Pater »

torero a écrit :
21/07/2021 12:23
Moteur chaud ou froid? Une pression dans le circuit moteur chaud c'est normal...
C'est vrai que s'il n'a que de petites fuites à des connections de durites, c'est peut être une surpression normal, seulement un problème de serrage de durite, ou des durite sales remises en place.

S'il n'y a pas de bulles...... et que tout marche bien...... une analyse de l'huile pourra confirmer qu'il n'y a pas de problèmes de fuite de LdR dans l'huile.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1513
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par Normand 1400 »

The Pater a écrit :C'est vrai que s'il n'a que de petites fuites à des connections de durites, c'est peut être une surpression normal, seulement un problème de serrage de durite, ou des durite sales remises en place.
Tout dépend de quand date l'intervention. Notre ami parle d'un incident survenu il y a trois mois, donc on peut supposer que les remplacements de pièces - notamment les manips sur le Durit - ont eu lieu il y a plusieurs semaines. J'avais eu le même genre de gag avec un différé de quelques semaines également...
The Pater a écrit :S'il n'y a pas de bulles...... et que tout marche bien...... une analyse de l'huile pourra confirmer qu'il n'y a pas de problèmes de fuite de LdR dans l'huile.
Oui. Et c'est à faire au plus tôt! :wink:

Si l'analyse ne révèle rien, il faudra vérifier si la soupape de pressurisation du circuit de LdR fonctionne normalement. Mais c'est une cause nettement plus rare que le joint de culasse, donc autant commencer par l'analyse, qui a l'avantage de fournir des renseignements très complets sur l'état général du moteur.
Avatar du membre
BoZ
Habitué
Messages : 171
Enregistré le : 21/02/2010 12:03
Localisation : Noumea, Nouvelle Calédonie

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par BoZ »

Bonjour et merci à tous pour vos pistes de réflexion.

Donc il faut que je vois localement qui peut analyser mon huile moteur.
Et que je vérifie la soupape de pressurisation du circuit de LdR. (d'ailleurs, où est-elle située, et comment la contrôler ?).

Je vais refaire tourner le Defender ce WE, et vérifier les bulles dans le vase d'expansion du LdR aussi, renifler attentivement l'odeur de ce dernier.

Si je pouvais différer de quelques mois le remplacement du joint de culasse, dans ma situation actuelle, ça serait vraiment bien !
Calédonien qui roule en Defender 110 Td5 de 2001...
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par The Pater »

BoZ a écrit :
22/07/2021 1:36
Et que je vérifie la soupape de pressurisation du circuit de LdR. (d'ailleurs, où est-elle située, et comment la contrôler ?).
C'est le bouchon de vase d'expansion, il comporte une soupape tarée.

Pour un particulier, le seul moyen est par exemple de bricoler un raccord sur le circuit de refroidissement pour utiliser une pompe avec un manomètre précis.

Avec la pompe tu mets le circuit sous pression.
La pression doit se stabiliser à 1.4 bars.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
africastef
Habitué
Messages : 524
Enregistré le : 22/07/2004 22:59
Localisation : somme

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par africastef »

The Pater a écrit :
22/07/2021 8:33

Pour un particulier, le seul moyen est par exemple de bricoler un raccord sur le circuit de refroidissement pour utiliser une pompe avec un manomètre précis.

Avec la pompe tu mets le circuit sous pression.
La pression doit se stabiliser à 1.4 bars.

A+
interessant ça, merci The Pater.
Je vais regarder pour bricoler un raccord a visser au niveau de la vis de purge d'air.
ça peut eventuellement permettre de reperer des fuites sur certaines durit, non ?
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par The Pater »

africastef a écrit :
22/07/2021 9:34
ça peut eventuellement permettre de reperer des fuites sur certaines durit, non ?
Oui, car à froid, le LdR s'évapora moins facilement......

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
BoZ
Habitué
Messages : 171
Enregistré le : 21/02/2010 12:03
Localisation : Noumea, Nouvelle Calédonie

Re: Joint de culasse - Td5

Message non lu par BoZ »

The Pater a écrit :
22/07/2021 8:33
BoZ a écrit :
22/07/2021 1:36
Et que je vérifie la soupape de pressurisation du circuit de LdR. (d'ailleurs, où est-elle située, et comment la contrôler ?).
C'est le bouchon de vase d'expansion, il comporte une soupape tarée.

Pour un particulier, le seul moyen est par exemple de bricoler un raccord sur le circuit de refroidissement pour utiliser une pompe avec un manomètre précis.

Avec la pompe tu mets le circuit sous pression.
La pression doit se stabiliser à 1.4 bars.

A+
Je l'ai changé lors du remplacement des durits de refroidissement il y a 3 mois par un Bearmach. Mais bon, on est pas à l'abris d'un neuf défaillant... Je vais checker cela.

Merci !
Calédonien qui roule en Defender 110 Td5 de 2001...
Répondre

Retourner vers « Moteur »