300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Diagnostiquer un problème de refroidissement, remplacer un calorstat...

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: 300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Message non lu par The Pater »

Lors de mon entretien des 450 000 km j'ai changé le carter (roulement inclus) car je ne voulais pas acheter le roulement et abimer le carter en essayant d'enlever l'ancien.

Aujourd'hui j'ai fait un peu de rangement et donc j'ai enlevé le carter qui traine depuis plus de un an sur mon établi.

J'en ai profité pour vérifier la référence du roulement d'origine, qui est bien un SKF 374056 B, plus fabriqué par SKF.
P7140007_DxO_1024.jpg
J'ai cherché sur le web.

Il y a en encore 2 en stock chez 123roulement à 120 € ! :shock:

Mais en cherchant avec la référence INA F-110607-20, donnée par JFD plus haut, dans ma documentation de la concurrence j'ai trouvé une documentation INA-FAG datant de 2014 indiquant que la référence F-110607-20 est remplacée par WR01812.
tpi131_de_en.pdf
(1.37 Mio) Téléchargé 7 fois
Bon, maintenant je vais essayer de démonter l'ancien sans rien abimer, même pas le roulement.
Je vous tient au courant.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1513
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: 300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Message non lu par Normand 1400 »

Le roulement se dépose et se repose à la presse et avec des tubes — de dimension appropriée selon l’expression consacrée — sans difficulté particulière.

C'est même plus simple sur ce carter que sur les pompes à eau, car le serrage du roulement à l'extraction me semble moins marqué, notamment à cause de la corrosion. Le soin à apporter concerne le repositionnement du roulement afin de ne pas modifier l'alignement de la courroie.

D'où l'intérêt de la presse, car avec un peu de doigté, on peut reposer une pièce quasiment au dixième de millimètre près sans utiliser de gabarit.

Ce couvercle est une pièce intéressante car il comporte — vu que c'est un carter sec — un joint d'étanchéité à réserve de graisse pour la poulie damper, qui se remplace sans difficulté également.

As-tu les moyens techniques de déterminer quel était l'état de fatigue du roulement, qui travaille malgré tout avec un porte-à-faux assez prononcé?

A 450 000 km, creuser cette question peut présenter un intérêt... :wink:
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: 300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Message non lu par The Pater »

Normand 1400 a écrit :
16/07/2021 10:59
Le roulement se dépose et se repose à la presse et avec des tubes — de dimension appropriée selon l’expression consacrée — sans difficulté particulière.
Le roulement seul oui, et on peut aussi mettre le carter dans un four pour réduire le serrage.
Note que le démontage à la presse va surement marquer les pistes, l'effort de démontage passant par les billes. Faut juste espérer que la dilatation du carter dans le four soit suffisant pour avoir de faible efforts de démontage

Mais je n'en suis pas là.
J'en suis encore a essayer de démonter la main meneuse montée serrée sur l'axe du roulement......
J'ai un petit extracteur et j'ai même essayé de chauffer la main meneuse. Rien ne bouge.

L'idée est quand même de ne pas abimer la main meneuse pour pourvoir la remonter sur le roulement neuf.

As-tu les moyens techniques de déterminer quel était l'état de fatigue du roulement, qui travaille malgré tout avec un porte-à-faux assez prononcé?
S'il n'y a pas de signe d'écaillage, comme la fatigue commence en sous couche, il faudrait envoyer le roulement en labo.
Comme cela a un coût non négligeable, il faut une raison commerciale et/ou de R&D bien documenté : la réponse est non.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: 300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Message non lu par The Pater »

The Pater a écrit :
16/07/2021 11:13
J'ai un petit extracteur et j'ai même essayé de chauffer la main meneuse. Rien ne bouge.
C'est bon, j'ai réussi, mais je pense que les billes dans le roulement ont dû marquer les pistes.

Dans un premier temps, j'ai utilisé l'extracteur seul avec chauffage:
P7140010.jpg
Pas possible.
Couple à main sur l'extracteur était à sa limite, et je pensais à la mésaventure de nanard833.
Mais c'était la bonne solution si l'on voulait ne pas endommager le roulement.

Puis j'ai eu l'idée d'aider l'extracteur et vissant des vis dans la main meneuse.
Les vis prennent appuis sur le carter, les efforts, malheureusement passant par les billes du roulement.

Mais cela a marché.
P7160011.jpg
A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1513
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: 300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Message non lu par Normand 1400 »

The Pater a écrit :il n'y a pas de signe d'écaillage, comme la fatigue commence en sous couche, il faudrait envoyer le roulement en labo.
Dommage, c'était justement la question... :wink:

D'une manière générale, sur des roulements de ce type, où l'une des pistes est usinée dans l'arbre lui-même, la fatigue provoque-t-elle plutôt en premier une défaillance de la bague ou bien de l'arbre ? Certaines boîtes de vitesses sont également montées ainsi (c'est l'arbre lui-même qui fait office de chemin de roulement) et, jusqu'à présent, je n'ai jamais vu la fatigue affecter en premier l'arbre.

Bon, il est vrai que l'arbre tourne et que la fatigue concernera sa circonférence entière et non une zone localisée comme la bague fixe mais bon, peut-être que les traitements thermiques sur des pièces massives peuvent être rendus plus efficients que ceux réalisés sur des pièces de faibles dimensions.

De même, la répartition des efforts dans les couches inférieures est peut-être plus favorable dans une pièce massive.

D'où ces questions.

Pour la suite de ta manip, d'expérience, l'extraction d'un flasque de dimensions similaires peut nécessiter un effort avoisinant la tonne ; perso, j'utilise un U33 et un décolleur dont les capacités peuvent suivre (un peu) les capacités du vérin. Il est donc logique qu'un extracteur trois griffes classique (5 000 N est déjà un bel effort) soit rapidement mis en difficulté.

Tu envisages de refaire à neuf ce carter en changeant roulement de visco et joint de poulie de vilebrequin?
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12856
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: 300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Message non lu par The Pater »

Normand 1400 a écrit :
19/07/2021 11:50
la fatigue provoque-t-elle plutôt en premier une défaillance de la bague ou bien de l'arbre ?
Cela dépend. On peut parler de la probabilité que la bille la plus chargée passe au-dessus d'une inclusion en sous couche, inclusion qui agit comme un amplificateur de contraintes. La bague qui tourne par rapport à la charge a plus de risques.

Et puis en général, la pression de contact entre bille et piste, est plus élevée dans le contact bille/bague intérieure que dans le contact bille/bague extérieure. Il n'y a pas la même surface de contact. Qui dit pression de contact plus élevée, dit contraintes en sous couche plus élevées.

Tu envisages de refaire à neuf ce carter en changeant roulement de visco et joint de poulie de vilebrequin?
On verra.....

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Normand 1400
Habitué
Messages : 1513
Enregistré le : 12/01/2006 13:16
Localisation : Pays de Caux profond

Re: 300TDI : remplacement des roulements du viscocoupleur

Message non lu par Normand 1400 »

The Pater a écrit : Cela dépend. On peut parler de la probabilité que la bille la plus chargée passe au-dessus d'une inclusion en sous couche, inclusion qui agit comme un amplificateur de contraintes. La bague qui tourne par rapport à la charge a plus de risques.

Et puis en général, la pression de contact entre bille et piste, est plus élevée dans le contact bille/bague intérieure que dans le contact bille/bague extérieure. Il n'y a pas la même surface de contact. Qui dit pression de contact plus élevée, dit contraintes en sous couche plus élevées.

Effectivement, ça se tient, même si je ne pensais pas que la différence de rayons de courbure entre les pistes intérieure et extérieure pouvait avoir l'influence que tu indiques. Il est vrai qu'avec les déformations élastiques des éléments roulants, les surfaces de contact peuvent évoluer significativement...
Répondre

Retourner vers « Refroidissement • Chauffage • Climatisation »