De l'importance du calorstat

Diagnostiquer un problème de refroidissement, remplacer un calorstat...

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Avatar de l’utilisateur
Gabach
Habitué
Messages : 1179
Inscription : 20/07/2004 17:12
Localisation : Grands Causses, Pays Templier

Message non lupar Gabach » 09/02/2005 15:37

Ben idem pour le pb de quantité, je ne remplace que 5 à 6 litres, il n'y a pas de bouchon de vidange du bloc moteur sur nos engins, je croyais siphoner le bloc en débranchant la durit basse du radia, ppffffuuuuuuuuuuuuuu..................
Sur la seconde génération de Td5, il y a une vis de vidange en position basse de la durit inférieure de radiateur............... Pfffuuuuuuuuuuu, pipi de chat !

Donc on ne sait pas comment vidanger le circuit dans le bloc moteur et le bloc chauffage, peut être parce qu'en vidangeant à froid, la v3v est fermée et isole le bloc, donc on ne soutire pas par le radiateur ....

Dans 9000 kils je fais la vidange, je vais essayer à chaud !!
Avatar de l’utilisateur
j.f
Habitué
Messages : 255
Inscription : 15/05/2004 13:41
Localisation : Brive (19)
Contact :

Message non lupar j.f » 09/02/2005 19:23

réponse :

Image

... à condition d'avoir un bouchon sur le radia.
Il faut rallonger le tuyau de cet accessoire pour aller au fond.

Une poire pour amorcer le syphon ou pour pomper, au choix. Il y a un clapet anti retour. Hyperpratique aussi pour reremplir. on n'en met pas partout.

Sur les 13 litres, j'en récupère environ 8 à 9, puis 0.5 à 1 en défaisant la durit en bas. Le radiateur de chauffage est invidangeable si les durits remontent vers le haut du bloc.

Très pratique pour récupérer du liquide presque neuf sans le polluer si on veut le réutiliser, quand on démonte tous les 4 matins pour bidouiller !
RRVM de 90 / Vive la bidouille ! Et pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?"Les RANGES ou les LANDS c'est comme les filles ,y a toujours un endroit ou t'appuie qui les font pleurer" (bobflappy, le 24 juin 2003 après JC)
Avatar de l’utilisateur
Gabach
Habitué
Messages : 1179
Inscription : 20/07/2004 17:12
Localisation : Grands Causses, Pays Templier

Vidange cooland

Message non lupar Gabach » 15/02/2005 8:06

Bé voila

J'ai vidangé l'autre jour, moteur chaud, calorstat grand ouvert, en faisant attention à ne pas en mettre trop partout :shock:

Le Td5 n'a pas de bouchon sur le radiateur, la durit basse sort du radiateur environ 20 cm avant la bas, car la partie basse du radia, sur quatres hauteur de tubes, est indépendante du reste et sert de refroidissement sur le circuit de l'échangeur gazole/eau ????

Enfin, quoi qu'il en soit, j'ai vidangé exactement 7 litres sur un circuit qui en contient 13 !!!

Donc a présent comme le Pater, je ne vidangerais que 7 litres mais souvent !
jf.floch

Message non lupar jf.floch » 16/05/2005 16:50

Bonjour à tous,

Longue et intéressante discussion.
Je me permets une petite intervention.

Les constructeurs testent leurs véhicules pour arriver à un "bon" compromis coût/efficacité/fiabilité. Dans le cas de l'adaptation du diesel VM dans le Range, ce fut une "couille" de première classe. En effet, le refroidissement n'était pas calibré pour le moteur !
Cela arrive encore, Peugeot par exemple, dans sa nouvelle boîte à sardine de ville faite avec Toy, ne délivre que 50 cv avec son petit diesel... pour de simples problèmes de refroidissement (taille du radiateur) !
Pour en revenir à Land, les land actuelles sont plutôt bien "calibrées" pour le refroidissement normal du moteur. De plus, les moteurs étant de plus en plus sophistiqués, ils demandent un "environnement" de plus en plus fin. Virer le calorstat, comme on le faisait en Afrique (ce qui était indispensable - a condition de savoir le faire - pose d'une plaque avec une micro perforation pour forcer l'eau vers le radiateur tout en laissant les bulles d'air passer et ne pas s'accumuler au niveau de la pompe), n'est plus possible sur les véhicules d'aujourd'hui sauf repenser vraiment le circuit de refroidissement.
Par contre, en utilisation intensive moteur à haut régime, véhicule en progression lente et chaleur extérieure importante, le refroidissement peut-être limite. Là, un radiateur de plus grande capacité peut aider à baisser la température de l'eau retournant au moteur.
De toute façon, la plupart des véhicules ont un radiateur en partie bouché et un liquide boueux ! Donc avant de changer le radiateur (assez coûteux), il faut commencer par nettoyer le sien et le bloc-moteur. Cela se fait en faisant circuler de l'eau dans l'ensemble après avoir viré le carlostat.

Pour finir, j'ai appris dans cette discussion que le moteur au ralenti avait du mal à monter en température...
Pour ce qui est des diesels modernes je veux bien admettre qu'ils mettent du temps à monter en température s'ils ne sont pas sollicités... pour les autres je trouve l'argument léger ou tout du moins très théorique. Il suffis de démarrer un bon vieux diesel et de le laisser tourner au ralenti... Celui de mon petit camion Mercedes met 8 minutes à être à température... et si je vire la ventilation, la température monte dans le rouge à 18/20 minutes !!!
Personnellement j'ai toujours constaté qu'un moteur qui tourne "sous ses tours" peine... et chauffe !
Enfin, le gommage des segments et le glaçage des cylindres... c'est pas pareil patron ! Dans cette discussion, on passe de l'un à l'autre avec beaucoup de facilité !

Ceci étant dit, les explications sont claires et comme son auteur, je déconseille de bidouiller un circuit de refroidissement si on ne sait pas pourquoi et comment.

Amitiés,

JFF
Avatar de l’utilisateur
j.f
Habitué
Messages : 255
Inscription : 15/05/2004 13:41
Localisation : Brive (19)
Contact :

Message non lupar j.f » 30/08/2005 13:10

jf.floch a écrit :...Enfin, le gommage des segments et le glaçage des cylindres... c'est pas pareil patron ! Dans cette discussion, on passe de l'un à l'autre avec beaucoup de facilité !...


Ce qui est tout à fait logique !
Le gommage gêne le travail des segments puisqu'ils ont du mal à entrer ou sortir de leur gorge.
Imaginons un moteur qui s'encrasse en ne chauffant pas suffisamment.
Les segments et leur gorges s'encrassent.
Or, un piston se dilate surtout au niveau de la calotte (d'où un usinage conique).

Gorges et segments bien encrassés, on fait chauffer plus. Les segments rentrant mal dans leurs gorges, et le piston se dilatant, ils finissent par usiner le cylindre. D'où le glaçage. Disparition des rayures croisées (honing) permettant de retenir le film de lubrifiant sur la paroi de la chemise).

Le glaçage est alors la conséquence directe du gommage des segments.
RRVM de 90 / Vive la bidouille ! Et pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?"Les RANGES ou les LANDS c'est comme les filles ,y a toujours un endroit ou t'appuie qui les font pleurer" (bobflappy, le 24 juin 2003 après JC)
Ze Fifi
Messages : 13
Inscription : 27/04/2005 10:08
Localisation : chaumont 52

Message non lupar Ze Fifi » 23/03/2006 14:40

jf.floch a écrit :Pour finir, j'ai appris dans cette discussion que le moteur au ralenti avait du mal à monter en température...
Pour ce qui est des diesels modernes je veux bien admettre qu'ils mettent du temps à monter en température s'ils ne sont pas sollicités... pour les autres je trouve l'argument léger ou tout du moins très théorique. Il suffis de démarrer un bon vieux diesel et de le laisser tourner au ralenti... Celui de mon petit camion Mercedes met 8 minutes à être à température... et si je vire la ventilation, la température monte dans le rouge à 18/20 minutes !!!
Personnellement j'ai toujours constaté qu'un moteur qui tourne "sous ses tours" peine... et chauffe !
...:....JFF


Je voudrais rajouter ma modeste expérience:

Il y a 4 ans j'ai explosé mon disque d'embrayage à une 100° de kilométres de mon garagise préféré sur mon 130 300tdi. Solidarité Landroveresque j'ai un ami qui est venu me prendre en remorque pour me tirer jusque chez le mécano à l'aide d'une barre de remorquage. Bien que n'ayant plus de transmission j'ai laissé tourner pendant ces 100 kilométres mon moteur pour bénéficier de l'assistance de direction et de celle du freinage. En plus nous étions en hiver et j'esperais gagner un peu de douceur de la cabine. Nous sommes arrivés à bon port mais l'aiguille de température moteur n'a pas décollé du minimum et je me suis pelé tout le long du trajet et c'est avec délice que je suis monté dans le 110 remorqueur qui me ramena à la maison.

Jff un moteur en charge et en sous régime chauffe, un moteur à vide et "trop " refroidi non.
:)
Avatar de l’utilisateur
DEFADONF
Habitué
Messages : 287
Inscription : 08/11/2005 12:39
Localisation : CALVADOS

Message non lupar DEFADONF » 24/03/2006 23:56

salut a tous.
Non, le calorstat veille, même au ralentit, tu devrais monté en température. Le refroidissement n'opert que quant le calorstat s'ouvre, pas avant. Calorstat fermé, reyclage du liquide sur le moteur, dés la température atteinte, déviation du liquide vers le radiateur pour évacuer l'excet de calorie.
Il faut qu'il fasse très très froid pour que le radiateur de chauffage, empèche, à lui tu seul, le moteur de monté en T° :wink:

@+
La vie est belle.
Avatar de l’utilisateur
The Pater
Modérateur
Messages : 11463
Inscription : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lupar The Pater » 26/03/2006 9:31

Mon Def 300 Tdi, en hivers, aux températures négatives , s'il est immobile et au ralenti, il n'atteint pas sa température de fonctionnement, même après une heure.

Même s'il était à la température de fonctionnement après une vingtaine de kilomètres, le fait d'être immobile dans un bouchon, sa température chute.....expérience vécue lors de "bouchons" lors de chutes de neiges dans la région Parisienne.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar de l’utilisateur
DEFADONF
Habitué
Messages : 287
Inscription : 08/11/2005 12:39
Localisation : CALVADOS

Message non lupar DEFADONF » 26/03/2006 23:46

Salut a tous.
The Pater, AMHA, je pense qu'un remplacement préventif de ton calorstat s'impose :D.
Même si cela est déconceillé, pour cause de glassage, faire tourné un moteur au ralenti, le fais fatalement monté en T°. Un calorostat fermé, empèche tout refroidissement "parasite" :wink:
@+
La vie est belle.
Avatar de l’utilisateur
The Pater
Modérateur
Messages : 11463
Inscription : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Message non lupar The Pater » 27/03/2006 8:28

DEFADONF a écrit :.....
The Pater, AMHA, je pense qu'un remplacement préventif de ton calorstat s'impose :D.
Même si cela est déconceillé, pour cause de glassage, faire tourné un moteur au ralenti, le fais fatalement monté en T°. Un calorostat fermé, empèche tout refroidissement "parasite" :wink:
@+


Mon calorstat fonctionne très bien......

En dessous d'une certaine température ambiante, même calorstat fermé, un moteur vera sa température diminuer par rapport à sa température de fonctionnement normale.
Pour certains moteurs cela sera -5°C, pour d'autres cela sera -25°C (au hasard).
Le 200 Tdi et le 300 Tdi consomment presque rien au ralenti et sont par conception bien refroidit (ce matin, j'ai mis à peu près 6 km avant d'obtenir la température de fonctionnement). De ce fait, quand il fait froid, aux températures négatives (<-5°C, AMHA, pour le 300 Tdi), l'énergie perdue, au ralenti, n'est pas suffisante pour tenir ce moteur à sa température de fonctionnement.

Comme tu l'indiques, faire tourner un moteur au ralenti le fait fatalement monter en température. Mais c'est par rapport au moteur froid et le moteur n'atteindra pas obligatoirement sa température de fonctionnement si la température ambiante est trop faible.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar de l’utilisateur
Alexios
Habitué
Messages : 727
Inscription : 02/06/2004 12:11
Localisation : Montpellier (34)

Message non lupar Alexios » 27/03/2006 9:28

Quoi que le sujet à déjà été traité, on le redit ... un 200/300, on videra son réservoir au ralentit, la tempèrature ne dépassera pas les 50/55° ... Pour qu'il chauffe il faut de la charge.
Sur autoroute, le mien il est à 92° à 130. Au premier rond point après le péage, il est à 80° et en ville, rare qu'elle ateigne les 80°, en hiver.
En été, faut atteindre encore un peu pour des mesures précises.
Pour que ça tourne rond, faut que ça soit carré ...

Vielle devise militaire ...
Avatar de l’utilisateur
David.30
Habitué
Messages : 38
Inscription : 08/06/2004 14:08
Localisation : Cévennes

Message non lupar David.30 » 03/04/2006 18:25

Je confirme, entre les 5 a 7% de chaleur dissipée par rayonnement (valeur en pleine charge bien sur, elle augmente lorsque la puissance mecanique diminue) et la demande de ton chauffage interieur, (8 kw environ) ca suffit largement pour que ton moteur ne monte pas en temperature!!!
Avatar de l’utilisateur
DEFADONF
Habitué
Messages : 287
Inscription : 08/11/2005 12:39
Localisation : CALVADOS

Message non lupar DEFADONF » 04/04/2006 9:34

Salut a tous.
J'aime pas, quand vous me parlez comme ça. :D

Si j'ais bien compris et que je n'est pas d'oscillation de mon aiguille de température, si mon moteur, au ralenti, monte a sa température de service, c'est que vraissemblablement mon radiateur de de chauffage commence à ètre "antartré" :( (le radiateur de refroidissement venait d'ètre remplacé lors de l'achat du def)

Heureusement qu'ont les aimes :D

@+
La vie est belle.
nico.flroc
Habitué
Messages : 287
Inscription : 20/07/2006 16:25
Localisation : Forcalquier - Chartres - Carnac

:D

Message non lupar nico.flroc » 20/07/2006 16:42

Super sujet David !!

Si tu m'autorises quelques remarques :

lorsque tu parles d'élément sensible à la dilatation (ex. point 4 de ton premier schéma), je pense que tu veux dire "sensible à la chaleur, et qui se dilate".

ensuite, ou avant "les matériaux à mémoire de forme sensibles à la dilatation" me semblent un amalgame ...
il y a toujours ce sensible à la dilatation qui me gêne,
mais aussi les matériaux à mémoire de forme, est-tu sûr qu'il soient utilisés dans les calorstats ?

dans le dernier paragraphe de la légende de fonctionnement de la v2v, tu écris : "Au plus la température d'entrée va s’élever, au plus le cylindre va se contracter et ouvrir la soupape" ; tu voulais dire "le cylindre va se dilater" ;

en 3.3 Q&R :
"Pour éviter que le LdR ne rentre en ébullition dans les parties chaudes du moteur - et donc qu'il y ait création de bulles d'air corrosives"
la mise en ébulition du LdR ne crée pas de bulles d'air, mais des bulles de GdR ;) essentiellement de la vapeur d'eau.

sinon, tip top ! :super:
Karl
Messages : 4
Inscription : 23/12/2006 14:12
Localisation : Melilla(Espagne)

Message non lupar Karl » 23/12/2006 14:25

David 30, ton article......c'est vraiement quelque chose d'extraordinaire, et maintenant que tu m'as chauffé, dis moi si ma 109 Série III a le calorstat 1 ou bien 2, ou je suis en péril à Haut-Atlas à -5 dégrées?????
En ce qui concerne les -materiaux à mémoire de forme- j'ai interpreté aprés faible méditation, par les réssorts, n'est-ce pas?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
Messages : 3835
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Message non lupar Mauresque » 28/12/2006 22:41

Il faudrait demander aux spécialistes des Series, mais à priori ton 109" doit avoir une vanne 3 voies.

S'il elle est en bon état tu ne risques rien même par -5°C, sinon tu devrais la changer.
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
surham
Habitué
Messages : 56
Inscription : 02/08/2007 12:08
Localisation : Melilla (Espagne)
Contact :

Re: De l'importance du calorstat

Message non lupar surham » 10/08/2007 11:41

David.30 a écrit :1/ Généralités sur le refroidissement.


Prenez donc grand soin de votre bouchon de vase d'expansion, et du bouchon de radiateur. Au moindre doute sur son étanchéité, remplacez le.
Est-ce que le bouchon du vase d'expansion SIII 109Diesel est 100% hermétique? Si ce serait le cas, pourquoi il n'y a pas de joint caoutchouc?
Avatar de l’utilisateur
Mauresque
Webmaster
Messages : 3835
Inscription : 06/05/2004 12:53
Localisation : Caromb, Vaucluse (84)
Contact :

Re: De l'importance du calorstat

Message non lupar Mauresque » 25/03/2008 17:57

*** Article remise en page le 25/03/2008@17:57 par webmaster ***
In a world without walls and fences, who needs Windows and Gates ?
Avatar de l’utilisateur
Horos
Habitué
Messages : 15
Inscription : 20/03/2008 20:55

Re: De l'importance du calorstat

Message non lupar Horos » 29/03/2008 22:57

juste une info pour les RR équipés du VM remplacer la pompe à eau par celle d'un voyager derniere série, elle débite plus (brasse plus de volume d'eau) , donc contribue à un meilleur refroidissement.
expérience vécue non pas sur des Ranges mais sur des ALFA ROMEO 2.4TD & 2.5TD.
si ça passait, c'était beau...
droppy
Messages : 11
Inscription : 25/10/2009 19:11
Localisation : Sète

Re: De l'importance du calorstat

Message non lupar droppy » 06/11/2009 17:46

Bonjour à tous,

Je fais remonter ce vieux post car il y a peu de temps, je suis allé faire un tour au Pays Basque, et arrivé en haut du col d'Aubisque (1700M), j'ai perdu environ 4 litre de L.R..par le bouchon du vase d'expansion. La soupape de sécurité du bouchon était H.S.et le circuit ne pouvait plus être sous pression.
J'ai attendu que le moteur refroidisse et comme j'avais un bidon de 5l, j'ai refais le plein de L.R.
A la lecture des renseignements fournis, je me demande si j'ai bien fais de rentrer chez moi avant de changer le bouchon (tous les garages étaient fermés pour le week-end), et si je n'ai pas pris de risques pour le moteur.
Le véhicule est un Disco 300TDI de 1997.

Merci pour vos réponses...et me rassurer si possible!
Droppy

Revenir vers « Refroidissement • Chauffage • Climatisation »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités