Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Vous transplantez une mécanique d'un véhicule à un autre, vous rallongez ou raccourcissez votre véhicule, vous remettez à neuf une vieille gloire !?! Cette rubrique est pour vous !

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Avatar du membre
ludo59
Habitué
Messages : 830
Enregistré le : 27/07/2005 15:37
Localisation : Metz (enfin pas loin)

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par ludo59 »

Encore du beau boulot BRAVO :D

Pour etre marqué comme ça à à peine plus de 100 Mkm, ton moteur aurait il manqué d'huile à un moment dans sa vie ?

Bon courage pour la suite
A+
Ludo
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

ludo59 a écrit :
07/10/2020 21:01
Encore du beau boulot BRAVO :D

Pour etre marqué comme ça à à peine plus de 100 Mkm, ton moteur aurait il manqué d'huile à un moment dans sa vie ?

Bon courage pour la suite
A+
Ludo
Merci Ludo.
Le moteur mangeait son huile, dans les 1 litre au 200-300 km...
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Question sur le joint de culasse.
20200819_134948.jpg
Deux des trous de circulation d'eau sont bien plus petits que les passages prévus dans la culasse et le bloc moteur. Je précise qu'ils ne sont pas bouchés mais d'origine petit comme ça, je dirais un cinquième de la surface utile.
Un autre est carrément inexistant alors que les passages existent dans la culasse et le bloc.

Pour info, on se trouve entre les cylindres un et deux là. Je me demande si ce n'est pas fait finalement exprès pour que l'eau circule davantage vers les cylindres trois et quatre qui chauffent plus. Genre LR c'est rendu compte que les deux derniers cylindres chauffaient trop et ont décidé de faire un joint de culasse modifiant le passage de l'eau plutôt que de revoir la conception bloc et culasse. Peut être aussi pour des raisons de fabrication, c'est plus facile avec plus de trous pour le dessablage après fonderie par exemple.

Une idée ? Une info ?
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Journée nettoyage :

Carter de liaison entre boîte et moteur.
J'ai laissé l'ancien joint pour le moment. J'aime bien garder les pièces qui sont à changer jusqu'au dernier moment pour éviter de faire des âneries.
IMG_20201011_171637.jpg
Cache culbuteur avant.
IMG_20201011_164542.jpg
Cache culbuteur après.
IMG_20201011_171701.jpg
Et une surprise... Le bourrin qui est passé avant a défoncé la paroi. (Un pro pourtant...) :sm4:
IMG_20201011_171715.jpg
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Parce que Noël , c'était trop loin. :wink:
IMG_20201012_105052.jpg
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Le carter de distribution a besoin d'un petit rafraîchissement. :roll:
IMG_20201012_115845.jpg
IMG_20201012_115914.jpg
Premier nettoyage à l'essence et au Purple avec ma fontaine maison. Va d'ailleurs falloir que je pense à changer la pompe, celle actuelle commence à donner des signes de faiblesse. Bon, en même temps, j'avais bricolé ça vite fait avec une pompe d'aquarium à pas cher qui avait déjà pas mal tournait. Je vais voir à la remplacer par une pompe pour faire les vidanges.
IMG_20201012_115954.jpg
IMG_20201012_143248.jpg
Après un bon savonnage, passage dans la sableuse. ça commence à être acceptable.
IMG_20201012_175117.jpg
IMG_20201012_175137.jpg
Ensuite, j'ai repris toutes les bavures dues aux imperfections de fonderie.
Un petit tour dans l'acide demain pour finir de bien dérouiller puis un petit bain de lessive de soude pour tout stopper et ça passera en peinture HT puis au four.
Note à moi-même : Penser à retirer le joint spi avant. J'ai déjà fait la bêtise...
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Remise en état des 3 rondelles qui accueillent un caoutchouc et servent au serrage du cache culbuteur.
Elles sont en piteux état du fait du serrage trop important qui avait été fait. Voir dans les posts précédents le cache culbuteur fissuré.
IMG_20201012_112659.jpg
Deux sont déformées.
IMG_20201012_112715.jpg
Une a perdu son petit bout de tube, la soudure a lâché.
IMG_20201012_112725.jpg
Après un petit tour sous la presse avec les embouts adéquates et une soudure à l'étain pour refixer le petit tube, elles ont presque retrouvé leur forme d'origine. :D
IMG_20201013_181407.jpg
IMG_20201013_181432.jpg
Avatar du membre
LØLØ
Modérateur
Messages : 5821
Enregistré le : 30/07/2006 15:41
Localisation : guainville (28 )
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par LØLØ »

Jardeheu 972 a écrit :
12/10/2020 0:15
Et une surprise... Le bourrin qui est passé avant a défoncé la paroi. (Un pro pourtant...) :sm4:
Image
Salut,
C'est malheureusement très fréquent, sachant que ce cache culbuteur se serre a un peu moins d'un kilo (10Nm), même les pros se font avoir. :wink:
Le reflex naturel de l'amateur pas trop éclairé étant de resserrer plus fort l'écrou borgne de 1/2", si il perçoit une fuite au niveau du joint du cache culbuteur au lieu de le changer, ou de contrôler le serrage à l'aide d'une clef dynamométrique.
A+
2 solutions: la bonne et l'Anglaise
LUCAS: Il n'y a pas de contact où il le faut et il y en a un où il ne faut pas
On ne peut aller loin en l'amitié, si on n'est pas disposé à se pardonner les uns aux autres les petits défauts
www.eternal-vehicles.com
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Fin de décapage nettoyage ^pur le carter de distribution. Acide et soude pour la trempette.
IMG_20201014_114732.jpg
Deux couches d'Owatrol déco noire plus tard
IMG_20201018_225557.jpg
Reste à passer un coup sur les plans de joint et la pièce et comme neuve. ;-)
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Réfection du plan de joint du carter d'huile :
Franchement pas terrible après passage du grattoir.
Montage précédent réalisé avec de la pâte à joint en quantité excessive. Bref, du travail salopé.
IMG_20201018_173133.jpg
Passage au 240 puis au 800, les deux passes avec du WD40. je positionne la feuille sur un petit marbre de façon à préserver la planéité. Je n'appuis pas fort et arrête dès que le décrassage est suffisant. :wink:
Résultat satisfaisant mais surprise,
IMG_20201018_182811.jpg
les gusgus qui avaient mis trois tonnes de pâte à joint avaient eu autant de délicatesse pour décoller carter. Le plan de joint a bien souffert à plusieurs endroits. ça sent le démontage au tournevis et à la lame de couteau ou je ne sais quoi d'autre de mal adapté. :sm4:
IMG_20201018_182816.jpg
IMG_20201018_182822.jpg
Même technique pour le plan du joint de culasse sur le bloc moteur.
IMG_20201018_183331.jpg
IMG_20201018_184850.jpg
Demain, je vais fabriquer un petit outil pour mesurer la planéité du plan au comparateur. A la règle étalon, il n'a pas l'air trop mal. S besoin, je le ferai rectifier en même temps que la culasse.

Question au passage, j'entends toujours parler de culasse à rectifier mais jamais de bloc moteur. Pourquoi ?
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

J'ai vérifié le jeu axial du vilebrequin. Impeccable.
IMG_20201014_162204.jpg
J'ai déterminé la distance entre les soupapes et le plan de joint de la culasse. Le but, après mesure de l'affleurement du piston et de l'épaisseur du joint de culasse, c'est de déterminer la marge entre piston et soupape.
IMG_20201018_154328.jpg
Mesure de l'affleurement d'un piston
IMG_20201018_171413.jpg
J'ai l'intention de passer mon taux de compression de 8:1 à 9:1
Il me faut calculer l'épaisseur à enlever à la culasse et vérifier que les soupapes seront toujours à une distance suffisante des pistons. La distanciation est à la mode en ce moment... :roll:

Mesure de la surface de la chambre dans la culasse et de celle enlever dans le joint de culasse.
Une feuille à petits carreaux et je décalque. Ensuite, suffit de compter les carrés qui ont au moins 50% d'inclus dans la surface recherchée. Ca peut paraître approximatif mais en fait, on est très prêt de la réalité. Les variations sont très faibles.
surface culasse.jpg
J'ai fait une feuille excel pour ça. Les cases vertes, il faut rentrer les données soit mesurées soit constructeur. Les cases jaunes sont calculées automatiquement.
Capture.JPG
A peine plus de 1.2 mm comme espace entre soupape et piston, c'est bon ? J'ai lu par ci par là, qu'il fallait 1.5 mini. D'origine, l'espace est de 3.5 ou 4 mm selon si c'est la soupape d'échappement ou d'admission.
Qu'en pensez-vous ?

Vous pouvez télécharger la feuille de calcul ci-dessous
taux de compression.xlsx
(13.46 Kio) Téléchargé 2 fois
Modifié en dernier par Jardeheu 972 le 19/10/2020 16:01, modifié 1 fois.
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12551
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par The Pater »

Jardeheu 972 a écrit :
19/10/2020 5:19
Question au passage, j'entends toujours parler de culasse à rectifier mais jamais de bloc moteur. Pourquoi ?
AMHA c'est que la culasse se déforme plus facilement.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12551
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par The Pater »

Jardeheu 972 a écrit :
19/10/2020 5:37
J'ai l'intention de passer mon taux de compression de 8:1 à 9:1
Vu que cela aura peut être une influence sur le choix de l'indice d'octane du carburant, as tu des exemples d'expérience ?

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Salut Pater.
J'ai fait pas mal de recherches sur le sujet.
Les British font souvent cette modif, parfois accompagnée d'un arbre à cames avec des temps d'ouverture plus importants.
Des sites spécialisés proposent des culasses en 9:1 pour le 2,25 essence. Les témoignages des clients sont toujours les mêmes. Consommation en baisse et moteur qui gagne en agrément.

Un de mes contacts chez Equipland a fait le montage sur son 109. Même moteur que le mien. Il confirme que ça fonctionne mieux mais qu'il consomme plus. Il a fait la totale, culasse, arbre à came et carbu SU. Le carbu SU est réputé pour consommer plus. Je garde mon Weber d'origine qui est déjà un double corps... Mon arbre à came est à changer. Je ne sais pas encore si je le remplace à l'identique ou si je prends un modèle retaillé.

Tant que la culasse sera chez l'usineur, je ferais également poser des sièges rapportés en acier trempé.
Toujours selon ce que j'ai compris, le passage de 8 à 9 permet de retrouver la marche normale du moteur avec le sans plomb.

Mon principal but dans cette manip, c'est de ne plus avoir recours aux additifs pour carburant (sièges rapportés) et de pouvoir rouler au sans plomb avec des performances proches de l'origine (Taux de compression augmenté).

Voilà, je n'en sais guère plus. :?
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12551
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par The Pater »

Turner Engineering propose des culasses pour un meilleur débit d'air, mais pas de moteurs avec taux de compression plus élevé.

Augmenter le taux de compression va augmenter le rendement.

Les taux de compression n'ont pu être augmentés dans l'histoire des moteurs essences, qu'en utilisant des indice d'octanes plus élevés et/ou en maitrisant mieux le mélange air/essence dans la chambre de combustion et/ou en maitrisant mieux la variation de l'avance à l'allumage..

Il me semble que le 2.25 est prévu pour le 90 RON et peut, avec un décalage de 3° de l'avance, utiliser du 85 RON. peut être pour pourvoir être utilisé dans des pays où la qualité du carburant est médiocre.
Passer à un taux de compression de 9:1, peut peut être t'obliger à utiliser du 95.... voir du 98. J'en sais rien. Voir de modifier l'avance.

Note que ma feu-BMW 2002 avait un taux de compression de 8.6:1, l'indice d'octane mini était de 95 RON
la BMW 2002 tii, avait un taux de compression de 10:1, et l'indice mini était de 99 RON

le V8 des 90, 110 dans les années 80 :
9,35:1 => 97 RON mini
8,13:1 => 90 RON mini

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

ACR en propose : https://www.automotivecomp.com/prices/
Je crois me souvenir que Turner en proposait aussi par le passé. Effectivement, je n'en vois pas (plus)...

Bon, j'ai fait de nouvelles recherches et je commence à me demander si les culasses en 9:1 ne sont pas là juste pour être vendues. ça ne leur coutent pas grand chose de plus de retirer 2mm et elle sera vendue plus chère. Attrape gogo ? :roll:
Je vais donc me contenter de la passer en sans plomb et de lui faire un simple rectifiage pour être sûr de remonter une pièce en bon état de fonctionnement.
La tendance étant à la baisse du taux d'octane dans l'essence, c'est peut être même mieux comme ça. :wink:

Merci de m'avoir répondu, cela m'a fait changer d'avis. Je vais juste regarder si les collecteurs admission et échappement sont bien en regard de la culasse.
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Dépose des guides de soupapes. Ils ont trop de jeu. Quitte à refaire le moteur et vu le prix de ces pièces, ça serait dommage de ne pas le faire.
Je me suis débrouillé avec ma presse et ce que j'avais sous la main.
IMG_20201019_163659.jpg
C'est venu facilement et proprement.
IMG_20201019_164249.jpg
Faut nettoyer un peu le plan de joint de la culasse pour une inspection dans les règles.
Même technique que pour le bloc moteur.
IMG_20201019_174540.jpg
Elle semble avoir une bonne planéité (règle étalon et trait de lumière). Je n'ai pas eu le temps de fabriquer l'outil que j'évoquais dans un post précédent. Mon aspirateur de chantier m'a lâché suite à une surchauffe et j'ai passé la matinée à le réparer.
Il me sert à ventiler ma cabine de sablage et j'ai pas entretenu le filtre qui a fini par colmater.
Il est reparti pour un tour, ça valait le coup d'y passer du temps.


J'ai encerclé en rose partout où il y a des imperfections. Ca fait comme des tout petits éclats, dans les 3/10 de profondeur, on les sent à peine au doigt.
Ceux qui sont dans les chambres de combustion, je comprends. Ceux qui sont en périphérie du joint de culasse, je peux comprendre aussi.
Là où j'ai plus de mal à comprendre c'est pour ceux qui sont en plein milieu du joint. :shock: Comment se sont ils créés ? Je suis curieux de lire vos commentaires. :wink:
IMG_20201019_173143.jpg
Une rectification va heureusement supprimer tout cela.
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12551
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par The Pater »

Jardeheu 972 a écrit :
20/10/2020 4:29
J'ai encerclé en rose partout où il y a des imperfections. Ca fait comme des tout petits éclats, dans les 3/10 de profondeur, on les sent à peine au doigt.
Ceux qui sont dans les chambres de combustion, je comprends. Ceux qui sont en périphérie du joint de culasse, je peux comprendre aussi.
Là où j'ai plus de mal à comprendre c'est pour ceux qui sont en plein milieu du joint. :shock: Comment se sont ils créés ? Je suis curieux de lire vos commentaires. :wink:
Si tu arrives à faire des macros des imperfections, leur forme pourra donner des indices.

Je suspecte que le joint à déjà été changé, et dans un environnement pas très propre.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
nanard833
Habitué
Messages : 3861
Enregistré le : 10/10/2009 20:18
Localisation : disco 300TDI 422000 bornes

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par nanard833 »

salut,
IMG_20201018_182816.jpg
IMG_20201018_182822.jpg
Jardeheu 972 a écrit :
19/10/2020 5:19
Le plan de joint a bien souffert à plusieurs endroits. ça sent le démontage au tournevis et à la lame de couteau ou je ne sais quoi d'autre de mal adapté.
AMHA vu la régularité, leur longueur, et le parallélisme des rayures, je pencherai plus pour des traces d'usinage d'un outil d'étau limeur et non des traces de démontage à l'aide d'un outil inapproprié (les blocs étaient ébauchés à l'étau limeur et finis au tourteau (fraiseuse) sans faire disparaitre toutes les traces d'ébauche) :wink:
Jardeheu 972 a écrit :
19/10/2020 5:37
J'ai l'intention de passer mon taux de compression de 8:1 à 9:1
.

Pas une bonne idée :mrgreen: le moteur va chauffer davantage.....et avec une culasse fonte ....et ton SU vont faire du vaporlock en été....donc plus d'inconvénients que d'avantage

Sinon trés beau travail depuis le début merci de partager avec toutes ces photos et commentaires on se régale :mrgreen: :sm6: :sm6: :sm6: :sm6:
A+
Gratter la botte ne soulage guère quand ça démange à l'intérieur (proverbe chinois)
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 143
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

The Pater a écrit :
20/10/2020 8:24
Si tu arrives à faire des macros des imperfections, leur forme pourra donner des indices.

Je suspecte que le joint à déjà été changé, et dans un environnement pas très propre.
Pas bête comme piste.
Surtout que ce land a traversé plusieurs fois le nord de l'Afrique. Peut-être a-t-il eu des déboires dans ces contrées et reçu des réparations sur place avec les moyens du bord.

Je fais des photos dès que possible. ;-)
Répondre

Retourner vers « Transformation ou restauration de véhicule »