Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Vous transplantez une mécanique d'un véhicule à un autre, vous rallongez ou raccourcissez votre véhicule, vous remettez à neuf une vieille gloire !?! Cette rubrique est pour vous !

Modérateurs : LØLØ, The Pater

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.

Vous pouvez joindre autant d'images que nécessaire à vos messages A LA CONDITION EXPRESSE d'utiliser l'hébergement fourni par le site.

L'administrateur effacera systématiquement tout message contenant des photos hébergées chez Imageschack, Casimage, Wistiti ou tout autre hébergeur tiers sans sommation ni justification.
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12765
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par The Pater »

Jardeheu 972 a écrit :
17/03/2021 13:55
Je crois bien que c'est une pièce consommable et non réparable.
Tu confirmes ?
Oui je confirme.

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
LØLØ
Modérateur
Messages : 5948
Enregistré le : 30/07/2006 15:41
Localisation : guainville (28 )
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par LØLØ »

The Pater a écrit :
17/03/2021 18:33
Jardeheu 972 a écrit :
17/03/2021 13:55
Je crois bien que c'est une pièce consommable et non réparable.
Tu confirmes ?
Oui je confirme.

A+
Non non, ou té té té... :wink: Il existe bel et bien un kit de réparation (RTC3072) pour ce modèle de pompe sur les 2L1/4.
La description de la réparation est dans le manuel d'atelier des séries III.
kit reparation pompe à eau 2.25.jpg
Il faut être très méticuleux, et surtout faire attention à la cote d'enfoncement de la roue à aube. Une petite presse ou un bon étau fond l'affaire.
eclaté pompe eau 2.25.jpg
Maintenant, de nos jours, le prix d'une pompe complète revient à une trentaine de livres, est-ce que cela vaut le coup, sinon pour relever le challenge ou le développement durable.
A+
2 solutions: la bonne et l'Anglaise
LUCAS: Il n'y a pas de contact où il le faut et il y en a un où il ne faut pas
On ne peut aller loin en amitié, si on n'est pas disposé à se pardonner les uns aux autres les petits défauts.
www.eternal-vehicles.com
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Merci pour les infos sur la pompe à eau.
Je vais laisser comme ça pour le moment. Si je vois que ça fuit à l'usage, je verrais si je démonte ou si je change.

L'idée de passer 3h pour juste changer un petit joint plutôt que d'acheter une pompe neuve n'est pas sans me séduire. Sinon, je ne vois même pas pourquoi j'aurais déjà fait tout le reste. ;-)

Vous le savez déjà, ça m'horripile de jeter des systèmes entiers juste pour un joints ou un roulement défaillant.
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

nomansland a écrit :
17/03/2021 16:06
Salut ; Pour les tuyaux de chauffage tu peux faire comme ça t'arrange ! Effectivement sur les 90 et 110 le liquide de chauffage circule en permanence ; mais sur les séries il y a un robinet qui ferme le circuit de chauffage , et comme ce sont des culasses identiques je pense que cela n'a pas d'importance .
a+Stef
Merci pour l'info Stef.

Je vais donc partir sur l'option deux bouchons ou un bouchon et une purge.
Je ne pense pas que le radiateur de chauffage dissipe beaucoup de chaleur quand il est en position off car pas ventilé (200 tdi, ...)

Je ne sais plus si j'avais un robinet de chauffage ou si c'était juste une commande sur la trappe d'air. Tout est parti à la poubelle il y a déjà bien longtemps.
Mon Land étant à cheval sur les Série et les Defender, j'ai parfois une technologie de l'un ou bien de l'autre...
Avatar du membre
The Pater
Modérateur
Messages : 12765
Enregistré le : 25/08/2004 8:19
Localisation : 06°27'46"E 45°50'29"N

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par The Pater »

LØLØ a écrit :
17/03/2021 19:34
Non non, ou té té té... :wink: Il existe bel et bien un kit de réparation (RTC3072) pour ce modèle de pompe sur les 2L1/4.
La description de la réparation est dans le manuel d'atelier des séries III.
Wouah..... une pompe à eau démontable et le roulement "spécial" en vente !

Je suis allé voir sur le manuel.

Ben...la pompe est conçue pour être désassemblée et cela sans abimer le roulement. Le roulement n'est pas monté serré dans le corps, mais libre et une vis le tient le place.

On voit que la conception du moteur a 50 ans !

A+
Ingénieur :
Personne faisant un travail divinatoire de précision basé sur des informations peu fiables données par des personnes peu qualifiées, voire ignorantes.
=>, magicien, devin, sorcier
Avatar du membre
jean-yves 26
Habitué
Messages : 2741
Enregistré le : 06/11/2004 16:30
Localisation : valence 26

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par jean-yves 26 »

The Pater a écrit :
18/03/2021 8:35
LØLØ a écrit :
17/03/2021 19:34
Non non, ou té té té... :wink: Il existe bel et bien un kit de réparation (RTC3072) pour ce modèle de pompe sur les 2L1/4.
La description de la réparation est dans le manuel d'atelier des séries III.
Wouah..... une pompe à eau démontable et le roulement "spécial" en vente !

Je suis allé voir sur le manuel.

Ben...la pompe est conçue pour être désassemblée et cela sans abimer le roulement. Le roulement n'est pas monté serré dans le corps, mais libre et une vis le tient le place.

On voit que la conception du moteur a 50 ans !

A+
Bonjour,
oui et bien le manuel c'est de la théorie, ça donne de l'espoir pas plus ! :mrgreen: j'ai essayé par deux fois de la démonter et par deux fois sur deux pompes différentes, celle d'origine et une de récupération, cela a été un échec cuisant :wink: (grippage, axe tordu, portée marquée etc.)
Dans le principe, c'est exact qu'elles sont réparables, sauf que quand l'on décide d'intervenir c'est souvent pas du préventif mais plutôt de la réparation, et là le temps a fait son œuvre, l'oxydation etc. sauf si le liquide a été changé tout les deux ans, ce qui est strictement jamais le cas sur ce type de véhicule et l'époque qu'il a vécu.

La seule pompe que j'ai réussi à réparer c'est une pompe de série I dans lequel j'ai usiné et insérer un kit de série III, au prix de 3 jours de boulot avec tour et fraiseuse, bref le fun et un irrésistible et éphémère sentiment d'être doué :mrgreen: :mrgreen:

En tous les cas Jardeheu 972 félicitation pour cette restauration et la qualité du travail réalisé. :wink:
jean-yves 26
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

jean-yves 26 a écrit :
18/03/2021 9:21
En tous les cas Jardeheu 972 félicitation pour cette restauration et la qualité du travail réalisé. :wink:
Merci Jean-yves ! :D
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Nettoyage du stator de l'alternateur :
IMG_20210320_172531.jpg
Il a meilleur mine, les fils passent de noir à rouge et l'acier de rouille à gris. ;-)

Une question pour les électriciens de service sur le forum :
Il y avait dans certaines des fentes verticales à l'intérieur de l'entrefer une espèce de pâte plus ou moins dure et friable. D'autres fentes était complétement libres, je n'ai pas remarqué une distribution particulière entre les fentes vides et les pleines.
Comme il n'y en avait pas partout, j'ai d'abord pensé à de la crasse colmatée (Pour info, ce véhicule a passé une nuit entière dans la Loire avec de l'eau juste à la limite du filtre à air.)
J'ai réussi à nettoyer l'ensemble des fentes mais vu l'aspect par endroit, je me demande maintenant si il ne s'agit pas d'une sorte de résine qui comblait chacune des fentes. Pour bien tenir le fil de l'enroulement en place ?
IMG_20210320_172521.jpg
J'attends vos avis. Si besoin, je rebouche avec de la résine. Merci.
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Pour revenir sur l'histoire de mettre un shunt ou des bouchons sur le collecteur au-dessus du calorstat afin de supprimer le circuit de chauffage.
J'ai trouvé ça dans le catalogue de pièces du 110. C'est pour un 2.5 petrol et le mien est un 2.25 mais je ne pense pas que cela est une quelconque incidence.
Capture.JPG
J'aurais bien vu une purge sur ce tuyau. C'est le point le plus haut du circuit si on l'installe.
Je vais voir si mon dealer préféré à ça en stock.
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

En attendant de recevoir les roulements et joint, sablage de quelques éléments de l'alternateur :
IMG_20210322_173926.jpg
IMG_20210322_173929.jpg
IMG_20210322_173937.jpg
IMG_20210322_173942.jpg
et peinture :
IMG_20210322_174441.jpg
Pas fichu grand chose sur le Land aujourd'hui... :roll:
Ze Fifi
Habitué
Messages : 273
Enregistré le : 27/04/2005 10:08
Localisation : chaumont 52

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Ze Fifi »

Ben toutes ces opérations sur les périphériques sont des avancées, et quand tu feras le remontage tu n'auras plus qu'a prendre l'élément rénové pour le mettre à sa place, donc si tu as travaillé sur le Land ;)
:)
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

Début de restauration des arbres de transmission.

Eponge magique pour les grandes surfaces :
IMG_20210324_083341.jpg
Sableuse :
IMG_20210324_091702.jpg
Comme d'habitude, là où il y a du cambouis, ça part mal. Ça absorbe trop l'énergie car trop souple. Il faut donc gratter à la pointe à tracer et repasser en sablage.
IMG_20210324_095954.jpg
Et voilà, c'est parti :
IMG_20210324_112348.jpg
Après une bonne heure :
IMG_20210324_112337.jpg
Première couche de peinture antirouille :
IMG_20210324_144501.jpg
Avatar du membre
LØLØ
Modérateur
Messages : 5948
Enregistré le : 30/07/2006 15:41
Localisation : guainville (28 )
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par LØLØ »

Salut,
Tu as bien tout repéré hein! :wink:
Sinon, si tu as la possibilité de faire contrôler l'équilibrage de tes arbres de transmission, cela peut être une très bonne chose, car sur les arbres qui on un peu vécu comme les tiens, il n'est pas rare que les petites plaques d'équilibrage se soient faites la malle. Donc pour la pérennité de tes croisillons, spis et roulement d'entrée de nez pont et de BT et enfin pour les vibrations diverses, cela est souhaitable.
A++
2 solutions: la bonne et l'Anglaise
LUCAS: Il n'y a pas de contact où il le faut et il y en a un où il ne faut pas
On ne peut aller loin en amitié, si on n'est pas disposé à se pardonner les uns aux autres les petits défauts.
www.eternal-vehicles.com
Avatar du membre
Jardeheu 972
Habitué
Messages : 260
Enregistré le : 20/04/2019 1:41
Localisation : Martinique
Contact :

Re: Restauration d'un One Ten 2.25 essence de 1983

Message non lu par Jardeheu 972 »

J'ai repéré les arbres avec leurs platines respectives. ;-)

Ceci-dit, je pars avec une platine neuve sur un des arbres et 4 croisillons neufs.

Les plaques d'équilibrage sont toujours en place.

Pour finir, je ne suis pas sûr que quelqu'un fasse l'équilibrage des arbres sur l'île... :?
Répondre

Retourner vers « Transformation ou restauration de véhicule »