[SysFM] Présentation de SysFM

Modérateurs : LØLØ, The Pater, bisnouk

Règles du forum
En naviguant sur le site http://www.landroverfaq.com vous reconnaissez avoir lu ses Conditions d’Utilisation, vous déclarez les comprendre et vous acceptez d’y être lié de manière inconditionnelle. Si tel n'est pas le cas, merci de quitter immédiatement ce site.
Avatar de l’utilisateur
lorange
Habitué
Messages : 518
Inscription : 25/08/2005 21:50
Localisation : St Quentin / Le Mans

Re: [SysFM] Présentation de SysFM

Message non lupar lorange » 14/02/2020 7:55

stef35 a écrit :Bonsoir à tous,
Je relance ce sujet ou presque mais de manière plus modeste et en partant sur des technologies qui me semblent accessibles.
En remotorisant mon land 2.5 TD par un 300 TDI disco j'ai découvert que je ne pouvais pas directement rebrancher mon compteur KM / vitesse.
.



Un simple retour d’expérience d'un compteur que j'ai monté sur mon Classic et qui fonctionne parfaitement .
Un compteur GPS qui ne demande qu'un + et un - qui ne se soucie pas de la dimension des pneus et dont le "totaliseur" possède une mémoire ...

IMG_0246.JPG


https://www.ebay.fr/itm/200KM-H-GPS-Spe ... 0005.m1851

Si tu prospectes dans ce sens , tu trouveras d'autres compteurs qui t'offriront d'autres fonctions : boussole , trip ...... voir compteur de moto avec compte-tour , clignio , code phare ....

Si cela peut être utile .... :wink:
Range 3.9L Inj Boite 4 de 77 . Range Vogue 4.6 Inj BA de 89 .
stef35
Habitué
Messages : 105
Inscription : 14/06/2019 19:28

Re: [SysFM] Présentation de SysFM

Message non lupar stef35 » 14/02/2020 9:17

Bonjour à tous
Merci pour ce partage qui offre une vue plus simple de mise en oeuvre que mes éventuels bricolage.
J'avais déjà commencé à fouiller dans ce secteur là, mais à chaque fois, les combinés étaient pourvus de compte tours moteur essence.
En avez vous déjà vu pour diesel ?
Avatar de l’utilisateur
bisnouk
Habitué
Messages : 2027
Inscription : 21/11/2005 14:53
Localisation : Avignon
Contact :

Re: [SysFM] Présentation de SysFM

Message non lupar bisnouk » 14/02/2020 9:40

stef35 a écrit : En revanche, c'est plus la partie interface électronique qui me pose réflexion à ce stade.
Typiquement Arduino autorise des I/O en 0-5V lorsque la borne W de l'alternateur sort du 12V. Dans ce cas comment protéger l'arduino sans perdre d'informations ? J'ai bien pensé à un pont diviseur, mais je voudrais éviter de transformer mon jouet en radiateur.


Pour les nouveaux processeurs, je ne m'engagerai pas car je n'a pas testé leur robustesse mais pour les PIC, j'ai tout simplement réalisé un écrêteur à diode Zener (4,7 V):

signal analogique -----/\/\/\/\ (résistance de 4,7 Ko) /\/\/\-----|--------> Port I/O du µC (signal résultant compris entre 0 et 4,7 V)
...........................................................................|
..........................................................................\_
...........................................................................^\ (Diode Zener type BZX79C4V7)
...........................................................................|
---------------------------------------------------------------------------Masse

Avec cet étage d'entrée pourtant simple, je n'ai jamais grillé de µC.

stef35 a écrit :quelqu'un a t il de la documentation sur la courbe de tension / fréquence d'un alternateur de 300 TDI ?

Si tu lis les posts de ce thread, tu auras toutes les réponses sur l'analyse du signal compte tour.

En fait, ce qui est déterminant pour une analyse correcte du compte tour ou de la vitesse, c'est la présence dans le µC d'un compteur d'impulsion couplé à un timer sur au moins 16 bits.
La sinusoïde de la borne W est écrêtée par l'étage d'entrée, il en résulte un pseudo signal carré (en fait sinusoïdal écrété) et l'idée est de détecter un front montant (ou descendant) du signal. A ce moment, il faut déclencher un compteur sur 16 bits à une cadence connue par rapport à la fréquence du quartz du µC. le timer s'arrête lorsqu'un nouveau front montant (ou descendant) est détecté, la valeur du compteur est lue, le compteur mis à zéro et le cycle recommence.
Par soft, tu calcules facilement, la fréquence du signal en utilisant la valeur lue du compteur multipliée par la période du compteur. Après, il faut appliquer par calcul les ratios des poulies, du nombres de pôle de l'alternateur... lisser les mesures par une moyenne glissante d'une dizaines de mesures, éventuellement ajouter un pas de précision d'affichage pour réduire les changements de valeurs... bref, c'est de la rigolade logicielle.

Tiens nous au courant de tes aventures numériques.
L'instrumentation, c'était aussi : Image

Revenir vers « SysFM > Présentation - Renseignement »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité